Lisbonne en 3 jours

Sept collines et des milliers de surprises, la capitale du Portugal est cosmopolite et décadente, charmante et romantique, amusante et savoureuse. Lisbonne en 3 jours suffit amplement, car une fois que vous aurez vu les incontournables, vous pourrez vous permettre de faire une excursion dans les environs. Préparez votre appareil photo et des chaussures confortables. Le compte à rebours commence. Nous avons une ville à explorer..

Premier jour à Lisbonne

DEMAIN

Comme nous sommes en vacances… une heure plus que raisonnable serait de mettre votre réveil à 09h00, mais ne pensez même pas à sauter le petit-déjeuner, car vous avez besoin de recharger vos batteries pour tout ce qui vous attend. Lisbonne possède quelques-unes des meilleures auberges du monde, vous n’aurez donc aucun mal à en trouver une qui corresponde à votre style et à votre budget. Nous vous le promettons.

Hostels en Lisboa, Portugal

De gauche à droite : Lisbon Poets Hostel, Lisbon Calling, Yes ! Lisbon Hostel, Hub New Lisbon Hostel.

Le matin, l’idéal est de se promener dans la Baixa, le quartier le plus central de Lisbonne, prélude à un rendez-vous à l’aveugle qui, nous vous le promettons, vous fera tomber amoureux.

Flâner le long de la Rua Augusta, traverser l’Arc de Triomphe, voir la place du Comercio et le Tage, marcher le long de la Rua da Pratajusqu’à la place Figueira et atteindre la place Rossio (célèbre pour son sol ondulé en mosaïque noire et blanche) ne sont que quelques-unes des activités que vous pourrez faire dans ce quartier. N’oubliez pas de visiter le célèbre ascenseur de Santa Justa, qui vaut la peine d’être photographié. C’est le moyen le plus rapide d’accéder au Barrio Alto de la ville, mais pas le moins cher

… ni plus ni moins que d’explorer l’un des quartiers les plus authentiques et les plus méconnus de Lisbonne : Mouraria.

Composé de centaines de ruelles sinueuses où l’on peut voir ses voisins étendre leur linge aux balcons, Mouraria ressemble à un village portugais, à l’âme interculturelle, en plein centre de Lisbonne. Mais la magie ne s’arrête pas là : Mouraria est le berceau du fado, la chanson nationale portugaise, qui est pour beaucoup la source d’une véritable saudade. On dit que la créatrice de ce style musical est Severa, une prostituée du quartier qui attirait les clients avec des chansons aux mélodies mélancoliques et nostalgiques. Entre les murs de la Rua do Capelão, on peut voir des photos, des graffitis et des peintures qui lui sont dédiés, ainsi qu’aux meilleures fadistas portugaises.

Maria Severa, Lisboa, Portugal

📷 : Maria Severa sur un mur de Mouraria par Brisid H

Avant de quitter Mouraria, nous vous recommandons d’aller à la tasca ‘Os Amigos da Savera’ et de boire un coup de ginjinha (1€), la liqueur de cerise typique de Lisbonne. Elle est située à la Rua do Capelão 32.

APRÈS-MIDI

Il faut bien manger, non ? Évitez les endroits touristiques et laissez-vous guider par les habitants : si une tasca est pleine d’eux, c’est bon signe. Lisbonne n’est pas une ville chère, il sera donc facile de trouver de bons endroits bon marché, mais rappelez-vous que la plupart des restaurants sont ouverts de 12h00 à 14h00 et que si vous voulez économiser de l’argent, vous devriez opter pour le prato do día ( 4-6€) et sauter les entrées telles que le fromage, les olives, le pain, le pâté, qui sont servies dans de nombreux restaurants… elles ne sont pas gratuites. Si l’on vous sert quelque chose que vous n’avez pas commandé, vous pouvez poliment dire que vous n’en voulez pas.

Un bon endroit est Reviravolta, un snack bar avec des bières à 1 € et des plats du jour faits maison à bon prix. Il est situé Rua Bacalhoeiros 16, dans le quartier de l’Alfama, que nous explorerons le ventre plein.

L’Alfama, l’ancien quartier des pêcheurs, est l’un des quartiers les plus intéressants de Lisbonne. On peut y flâner dans des rues chargées d’histoire, voir la Casa do Bicos, avec sa façade originale, la cathédrale Sé, le magnifique Mirador de Santa Lucia avec son mur de tuiles et le Mirador de Porta do Sol, tout proche, qui offre une vue imprenable sur Lisbonne.

Castillo de San Jorge, Lisboa, Portugal

📷 : Emilio Garcia

Il est temps de faire une pause car 600 mètres de dénivelé vous attendent pour grimper jusqu’au château de Saint-Georges (entrée 7,50 € pour les adultes, 4 € pour les étudiants). Comme vous pouvez l’imaginer, l’effort en vaut la peine : vous aurez tout Lisbonne, avec ses toits orangés et ses ruelles blanches, à vos pieds.

Il est maintenant temps de rentrer à l’hôtel : il est temps de détendre vos muscles dans le lit, de détendre votre esprit en discutant avec d’autres voyageurs et de vous préparer à la vie nocturne de Lisbonne. Au fait, avons-nous mentionné que ce quartier propose les logements les plus cool de Lisbonne ?

Alfama Patio Hostel, Lisboa, Portugal

Terrasse de l ‘Alfama Patio Hostel par Raquel Almeida

NUIT

Lorsque le soleil disparaît, Lisbonne découvre son visage le plus joyeux et le plus amusant. Si vous ne savez pas où aller, nous vous dirons où aller : le Barrio Alto est l’endroit idéal. Dans ses rues étroites, vous trouverez de nombreux petits bars à l’atmosphère très agréable. Laissez le hasard choisir pour vous celui dans lequel entrer et boire quelques bières tout en rencontrant des voyageurs du monde entier, ou trinquer avec une caipirinha tout en vous liant d’amitié avec un groupe d’étudiants locaux très sympathiques.

Bairro Alto, Lisboa, Portugal

Bairro Alto par Raquel Almeida

Si vous voulez dîner rapidement, une bonne idée est d’aller à la taverne O Trevo sur la Praça Luis de Camoes, où l’on dit qu’ils font les meilleurs bifanas (sandwich au porc) de Lisbonne (2€).

Une idée originale consiste à participer à l’une des nombreuses tournées des bars de la ville. Elles coûtent environ 15 € et comprennent des shots gratuits dans tous les lieux visités, 90 minutes de bière et de sangria gratuites, l’entrée dans une boîte de nuit branchée et, surtout, la possibilité de voir des locaux authentiques en compagnie d’autres voyageurs comme vous. Cool !

Deuxième jour à Lisbonne

DEMAIN

Nous craignons qu’aujourd’hui le réveil soit repoussé plusieurs fois, ne vous inquiétez pas, vous êtes pardonnés (si c’est nous qui vous avons mis dans le pétrin hier soir). Mais n’en faites pas trop : ce matin, il est temps de visiter l’un des quartiers les plus intéressants de Lisbonne, Belém, qui regroupe certaines des meilleures attractions de la ville. C’est le cas du monastère des Jerónimos, un bel édifice construit pour célébrer le retour de Vasco de Gama des Indes ; de la tour de Belém, qui a servi par le passé de tour de défense, de centre douanier et même de phare ; ou du monument aux découvreurs, d’où l’on a une belle vue sur la Rose des vents, une mosaïque de 50 mètres de long représentant un atlas du monde.

Pasteis de Belem, Lisboa, Portuga

Façade du Pastéis de Belém, Rua de Belém, 84-92

Si le quartier de Belém était célèbre pour avoir été le point de départ des explorateurs vers le Nouveau Monde, il l’est aujourd’hui pour une autre raison : les voyageurs modernes viennent explorer cette partie de la ville à la recherche de la Casa Pastéis de Belém. Dans cette pâtisserie, décorée de carreaux blancs et bleus typiques, vous pourrez déguster les célèbres Pastéis de Belém, des pâtisseries à la crème glacée à s’en lécher les doigts (1,10 €). Elle est située Rua de Belém 84 et, selon la saison, la file d’attente à l’extérieur est plus ou moins longue. Pas de panique, c’est vraiment très rapide et vous aurez votre commande en 5 minutes. De plus, l’endroit est beaucoup plus grand qu’il n’y paraît à l’extérieur, au cas où vous préféreriez avoir une table.

APRÈS-MIDI

L’après-midi, vous avez rendez-vous avec le quartier le plus bohème de Lisbonne : le Chiado, le “Montmartre” portugais, avec ses rues pleines de terrasses, de cafés, d’églises et de boutiques curieuses. Ne manquez pas la Rua Garret, la librairie Bertrand inaugurée en 1732 ou les ruines du Convento do Carmo, détruit par le tremblement de terre de 1755. Et surtout, si vous aimez la littérature, rendez-vous au célèbre café A Brasileira, où Fernando Pessoa n’a cessé d’écrire. Nous ne pouvons pas vous garantir que vous serez soudainement inspiré, mais vous pourrez certainement déguster une délicieuse tasse de café.

lisboa en tres dias

Le quartier du Chiado

Si vous décidez de manger dans ce quartier, une bonne option est Sabores na Travesa, à Travessa da Queimada 36, le menu du jour, avec un plat principal et une boisson, coûte environ 5-8€. Une autre option délicieuse est Pastelaria Camoes, une pâtisserie portugaise authentique qui sert des plats savoureux et bon marché. Vous la trouverez à Rua do Loreto, 63/65.

La Praça Luís de Camoes marque la frontière entre le Chiado et le Bairro Alto, qui, au-delà de ses bars, clubs et fêtes, mérite d’être découvert à la lumière du soleil. La récompense viendra sous la forme de graffitis, de coins charmants et de l’un des meilleurs points de vue de Lisbonne : São Pedro de Alcântara. Regarder le coucher de soleil de là-haut est la fin parfaite d’un voyage parfait.

NUIT

Assister à un spectacle de fado est une expérience inoubliable dans cette ville. Les meilleurs quartiers pour cela sont Alfama et Mouraria, bien que la Tasca do Chico, dans le Barrio Alto, soit une bonne alternative si vous voulez prendre un verre après le spectacle. Les spectacles de fado commencent à 21 heures et sont gratuits (vous ne payez que ce que vous consommez), mais nous vous recommandons de réserver, car l’endroit est généralement très fréquenté. Une expérience 100% lisboète qui vous fera dresser les cheveux sur la tête et dont vous vous souviendrez toute votre vie.

Troisième jour à Lisbonne

Lisboa en 3 dias, Sintra

Vue du Castelo dos Mouros par Silvia Cornejo

Si nous visitons Lisbonne en trois jours, nous pouvons consacrer l’un d’entre eux à la visite des endroits les plus proches, ou deux dans la même journée ! Si vous choisissez cette option, visitez Sintra le matin et Cascais l’après-midi. Renseignez-vous sur les transports publics, même si l’option la plus pratique est de louer une voiture.
Cascais sera une excellente option pour la saison estivale, car elle dispose d’une plage. Mais si vous préférez vous concentrer sur un seul endroit et avoir un rythme plus détendu, n’hésitez pas à choisir l’île de Cascais. Alors n’hésitez pas, choisissez l’option la plus romantique et la plus pittoresque. Et Sintra est exactement cela, un lieu de conte de fées à une demi-heure de train de Lisbonne : imaginez une immense forêt magique, entourée de palais majestueux, gardée par un grand château, où le voyageur tombe amoureux de ses maisons colorées et de ses beaux jardins.
DEMAIN
Dès la sortie de la gare, il faut prendre le bus 434, qui fait plusieurs arrêts aux points d’intérêt. Les distances ne sont pas très longues, mais les rues sont très pentues. Même si vous aimez marcher, vous pouvez envisager de prendre le bus pour monter, aller jusqu’au point le plus haut, descendre au sommet, puis pour continuer votre visite à pied en descendant vers le centre de la ville.
Le dernier arrêt de bus est celui qui vous dépose au palais de Pena, l’un des sites les plus impressionnants du Portugal et donc l’un des plus visités. Le droit d’entrée de 14 euros vous donne accès au palais et au jardin de Pena. Vous apprécierez l’architecture, l’histoire et les vues. Malheureusement, si vous ne voulez le voir que de l’extérieur, vous ne verrez pas grand-chose depuis la porte principale, et pour obtenir la carte postale de conte de fées du palais à l’intérieur de la forêt, vous devrez vous éloigner un peu.
Si vous poursuivez votre visite à pied, vous pouvez choisir de suivre l’itinéraire tracé par la route ou de vous enfoncer dans la forêt, ce qui est une excellente option ! Respirez l’air frais, écoutez les bruits de la nature et contemplez les vues de Castelo dos Mouros.
Moins visité que le Palacio da Pena, mais très spécial, le palais de la Quinta Regaleira, environ 6 euros plus que bien dépensés. Vous voudrez explorer chaque recoin de ses immenses jardins, avec ses tunnels souterrains, ses étangs, ses fontaines, ses grottes, sa serre, sa chapelle…. Et bien sûr, l’intérieur du palais – réservez-vous au moins deux heures !
Pour goûter à quelque chose de typique, arrêtez-vous au Café Saudade et dégustez leurs fameuses queijadas.
APRÈS-MIDI
Si Sintra vous semble magnifique mais que vous mourrez d’envie de faire un plongeon à la plage, il est temps de visiter Cascais. La plage de Guincho est une immense plage de sable blanc avec de belles vagues pour le surf, située à 8 km du centre. Pour s’y rendre, si vous n’avez pas de voiture, le mieux est de prendre un vélo car les transports en commun sont limités. Le plus beau, c’est que la mairie de Cascais en propose gratuitement ! Ils sont appelés “Bicas”.
Le centre de Cascais n’est pas extrêmement beau, mais si vous voulez vous promener, vous trouverez de nombreuses options pour acheter des créations exclusives ou de l’artisanat local.
Torre de Belem en Lisboa, Portugal

Photo à la tour de Belém

Conseils pour votre premier voyage à Lisbonne

– Si vous voulez économiser de l’argent, oubliez l’ascenseur de Santa Justa, vous pouvez monter au Chiado/Barrio Alto gratuitement. Il suffit d’entrer par la station de métro Chiado et de suivre les panneaux indiquant Praça Luis de Camoes. Grâce à quelques escaliers roulants, vous pourrez gravir la pente entre Baixa et Chiado/Barrio Alto en un rien de temps.

Le tram 28 est une très bonne option pour se déplacer dans les principaux quartiers de Lisbonne. Mais attention : faites attention aux pickpockets car, bien que Lisbonne soit une ville sûre, ils ont tendance à fréquenter le tram 28 assez souvent… vous savez, là où il y a des touristes, il y en a aussi ! Un billet simple coûte 2,85 euros. Si vous prévoyez d’utiliser le tramway, les bus ou le métro plusieurs fois, il est préférable d’acheter un billet illimité (6 euros) qui dure 24 heures.

– Les peintures murales, les graffitis et les interventions artistiques sont quelques-unes des choses à voir à Lisbonne en 3 jours. Si vous aimez l’art de rue, prenez un appareil photo et promenez-vous dans la Mouraria, l’Alfama et le Barrio Alto. Nous vous recommandons également de vous rendre sur l’Avenida Fontes Pereira de Melo, où quelques artistes urbains ont peint les façades de bâtiments abandonnés… les peintures murales sont magnifiques !

– Nous vous recommandons de visiter Belém le dimanche matin: le monastère des Jerónimos et la tour de Belém sont gratuits de 10h à 14h.
Nous savons qu’il reste encore quelques choses à vous montrer, mais vous aurez certainement envie de visiter Lisbonne à nouveau, car c’est l’une des plus belles capitales européennes.

Par Backpacking the World

Si vous avez aimé cet article, vous l’aimerez aussi :

“Voyages, gastronomie et art sont les grandes passions de Rober et Lety, un couple qui s’est senti tout petit en contemplant le lever du soleil en Birmanie, a voyagé dans un bus avec une chèvre sur le toit aux Philippines, s’est baigné sous la Voie lactée en Nouvelle-Zélande et… mieux découvrir d’autres aventures sur leur blog : www.mochileandoporelmundo.com. Sa devise : si beaucoup rêvent de ce que vous rêvez, rêvez plus fort !

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut