Que faire à Athènes ? Voici tous nos bons plans

Athènes est devenue une destination en vogue grâce à son unique mélange de classique et de moderne. La deuxième capitale européenne la plus au sud est située en périphérie, ce qui la différencie des autres métropoles européennes. Que vous soyez attirés par la capitale grecque pour son architecture, sa culture très jeune ou son côté underground : Athènes est une ville enivrante. En explorant ses rues, vous vous émerveillerez devant le patrimoine de cette cité où des monuments millénaires côtoient des immeubles résidentiels récents, où des églises byzantines jouent des coudes avec des musées en métal et en verre. Rosamund vient juste de revenir de son voyage dans cette capitale captivante. De que faire à Athènes à où manger, elle vous dit tout.

Que faire à Athènes - Acropole

📷 nomadderthedistance

 

L’Acropole

Il est facile de se retrouver dépassé par le choix de monuments antiques à visiter à Athènes, surtout si l’on n’est là que pour un court séjour. Commencez par l’Acropole : du grec « acro » (le point le plus haut) et « polis » (ville), cette colline surplombée de l’emblématique Parthénon peut être vue de partout au centre d’Athènes, et est un incontournable. Il y a deux avantages à visiter l’Acropole en hiver. D’abord, la brume de pollution est moins dense, et offre une vue superbe sur la ville, parfois même avec le soleil faisant ressortir l’éclat des bâtiments blancs ! D’autres parts, une entrée plein tarif pour le versant sud de la colline et le sommet coûtent seulement 10 € en hiver, alors qu’une entrée pour tous les sites coûte 30€ (toute l’année, ticket d’entrée au musée de l’Acropole non compris).

Que faire à Athènes - vue sur l'Acropole

📷: __nala_

Little Tree Books & Coffee

Besoin de vous poser pour digérer toute cette beauté ? Après être redescendus de l’Acropole, rendez-vous au Sud, dans le quartier du même nom. En Grèce, il n’est jamais trop tard pour un petit kawa – surtout dans un café/librairie qui reste ouvert jusqu’à 23 h 30 ! Little Tree Books & Coffee a peu de sièges en intérieur, mais pendant l’hiver, le staff vous proposera des couvertures et le chauffage en extérieur. La xenia (hospitalité) dans la plus pure tradition grecque ! La plupart des livres sont en grec, mais de la papeterie unique est aussi disponible. Des événements de musique ou de poésie sont organisés régulièrement : idéal pour rencontrer des locaux et d’autres voyageurs.

Piraeus

Si, après des jours à faire du tourisme, vous avez envie de moins de pierres et de béton et de plus de nature, la bonne nouvelle c’est qu’il y a ce qu’il faut autour d’Athènes, souvent accessible par métro. L’un de ces lieux est Piraeus, le port principal d’Athènes mais aussi une ville à part entière. Et si vous venez de contrées où l’hiver est un état d’esprit plus qu’une saison, pourquoi ne pas aller admirer la belle mer Méditerranée ?

Piraeus est la porte d’entrée d’un des emblèmes de la Grèce : ses îles. Chaque jour, des ferries emmènent les vacanciers en Crète ou aux Cyclades, mais si vous ne voulez pas trop vous éloigner, Piraeus a aussi sa propre plage. Remontez son artère principale, l’avenue Vasileos Georgiou, avant d’arriver à un point de vue au-dessus de la mer. Descendez un charmant escalier typique, tout en pierres peintes en blanc, et vous arriverez à la plage de Votsalakia. Pendant la basse saison, c’est plutôt calme – parfait pour se percher sur un rocher, fermer les yeux et respirer profondément en écoutant le bruit des vagues. Avec un peu de chance, le soleil sera au rendez-vous et vous pourrez choper votre dose de Vitamine D au passage.

Que faire à Athènes - Piraeus

📷: jtkob

Falafel House

La cuisine grecque se caractérise par la viande hâchée, les sandwichs grecs et la feta, mais pour ceux qui sont plus intéressés par des alternatives vegans, il y a des endroits au centre d’Athènes où vous ne vous contenterez pas d’éviter des produits d’origine animale, mais vous savourerez la meilleure cuisine de votre vie ! Falafel House est un super spot à quelques minutes à pied de la place Monastiraki. Vous pourrez y goûter ce qui est probablement le meilleur houmous de la ville, un excellent carburant pour un après-midi d’exploration à un prix très raisonnable.

Que faire à Athènes - Falafel House

📷 falafelhouse_athens

Mama Tierra

Pour le dîner, Mama Tierra est situé dans le quartier d’Exarchia, au Nord de la station Omonia. Tout sur le menu est vegan, depuis leur célèbre burger aux champignons jusqu’à leur adaptation d’un classique grec : la moussaka. Idéal pour une fraîche soirée d’hiver !

Que faire à Athènes - Mama Tierra

📷: mamatierra_restaurant

Avocado

Avocado est une autre mecque vegan athénienne, nichée dans une petite ruelle près de la place Syntagma. L’accent y est mis sur des ingrédients locaux, bio, et sur un menu entièrement végétarien avec plein d’options vegan. Le meilleur moyen de savourer les produits de Grèce dans une atmosphère à la cool.

Que faire à Athènes - Avocado Cafe

📷: avocado_athens

Couleur Locale

Une soirée à Athènes n’a pas à être outrageusement dionysiaque pour être appréciable. Plein de cafés se transforment en bar une fois la nuit tombée, probablement pour des questions de rentabilité. Et il y en a pour tous les goûts ! Contrairement à la plupart des régions d’Europe, fumer à l’intérieur est généralement autorisé en Grèce.

Caché dans une petite allée près de la place Monastiraki, vous devrez savoir où vous aller pour trouver le branché Couleur Locale. Traversez un petit centre commercial avant d’emprunter des escaliers étroits jusqu’au sommet… Vous devrez peut-être suivre un groupe de gens qui s’y rendent aussi si jamais vous avez du mal à trouver ! Pendant l’hiver, s’asseoir sur la terrasse n’est pas un problème grâce à des chapiteaux couverts. Vous pourrez donc siroter votre vin avec une fantastique vue sur le Parthénon illuminé pendant la nuit. Parfois, les meilleures choses sont cachées mais à la vue de tous.

Que faire à Athènes - Couleur Locale

📷: couleurlocaleathens

Athènes reste une destination super sympa toute l’année, grâce à l’activité de la ville, et même si vous y allez en dehors de la période estivale, elle sera toujours plus chaude que la plupart des villes européennes.

Le métro athénien est probablement le plus propre du monde, et il est peu cher. Une fois que vous aurez payés le ticket de 10 € pour faire le trajet de l’aéroport jusqu’au centre-ville, un pass de cinq jour vous coûtera seulement 9 €. Les distances entre les stations ont tendance à être plus longues qu’à Paris ou Berlin, par exemple, et seulement les courageux essayeront de se déplacer dans les rues d’Athènes en vélo : si vous avez peur des ampoules, l’investissement vaut le coup !

Auberges de jeunesse à Athènes

A propos de l’auteure :
Rosamund Mather est originaire d’Angleterre et vit à Berlin depuis 2014. Elle aime découvrir des cafés vegans, rentabiliser sa carte de bibliothèque et blogger sur  roseailleurs.net

 

Laisser un commentaire

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut