5 jours à Berlin Allemagne

Jour 1  – Le chemin de la réunification

Comme nous le savons tous, la capitale allemande était divisée entre Est et Ouest jusqu’à la chute symbolique du Mur de Berlin en 1989. Avec la destruction du mur, certaines disparités sociales existant entre les deux côtés ont également été minées. Depuis lors, les deux côtés se sont reconstruits, à un rythme un peu plus lent dans certaines zones de la partie Est. Mais, quel que soit le côté où vous avez décidé de séjourner dans la capitale allemande réunifiée, consacrez quelques heures à la découverte du quartier.

Au cœur de la ville, se trouve le zoo de Berlin au sud-ouest de Tiergarten, immense parc qui surplombe une bonne partie du centre-ville. Fondé en 1844, ce zoo, le plus ancien d’Allemagne, abrite des milliers d’espèces d’animaux, dont certaines sont regroupées dans de vastes habitats.

À proximité du zoo, un aquarium comptant plus de 9 000 espèces marines, reptiles et autres mérite le détour. Si vous êtes un tantinet craintif, soyez averti de la présence de crocodiles et d’araignées !

La vie nocturne berlinoise offre multitude de bars et de discothèques en tout genre et pour tous les styles. Savignyplatz, à Charlottenburg (ouest du centre-ville), est un quartier réputé pour ses bars « branchés » où affluent les touristes.

 

Jour 2  – À vos vélos !

Si vous voulez découvrir une bonne partie la ville en un jour, le faire à pied relèverait du défi car les principaux endroits à visiter sont relativement éloignés. Par contre, si vous vous en sentez le courage, visitez la ville à vélo. Les visites guidées à vélo vous permettent de vous découvrir des monuments dans les deux parties de la ville, tels que les bunkers de guerre, le Mur de Berlin et la Porte de Brandebourg. La visite se termine dans l’un des « Biergartens » locaux de la ville, histoire de vous détendre en fin de journée.

À Berlin, la plupart des visites à vélo sont proposées jusqu’à l’après-midi, de manière à vous laisser le temps de vous reposer pour pouvoir sortir plus tard. Bien que l’Allemagne soit réputée pour sa bière, la majorité des villes, notamment Berlin, comptent de nombreux restaurants où vous pouvez dîner autour d’une bouteille de vin. Mitte, quartier situé à l’Est de la ville, foisonne de restaurants bon marché, notamment sur Alexanderplatz où vous trouverez de nombreux vendeurs ambulants.

Si vous êtes à l’affut de bars plus animés que ceux de Savignyplatz, faites un tour du côté de Pariser Straße. Cette rue, qui jouxte le district de Mitte, abonde de tavernes et de pubs, mais aussi de night-clubs pour ceux qui souhaitent prolonger leurs soirées jusqu’à l’aube.

 

Jour 3  – Spreewald

La ville de Berlin fait partie du Bundesland (état fédéral) de Brandebourg. Si vous séjournez à Berlin pour quelques jours, pensez à visiter les petites villes qui la bordent.

Si vous avez besoin de bouger et de vous oxygéner, ne ratez pas Spreewald (forêt de la Spree). Située à 90 km au sud de Berlin, la forêt s’étend sur 287 km2 et comprend 400 km de rivières et de canaux que vous pouvez parcourir à bord d’embarcations légères appelées « punts ». Il s’agit de grandes embarcations à fond en bois que l’on déplace à l’aide d’une longue perche. Elles sont très semblables aux gondoles de Venise.

Si naviguer durant toute une journée n’est pas votre tasse de thé, profitez de la nature en empruntant l’un des nombreux sentiers à pied ou à vélo.

Des trains quittent la célèbre gare de zoo de Berlin (Bahnhof Zoo) toutes les deux heures à destination de Spreewald. Le trajet dure environ 90 minutes.

 

Jour 4  – Faire le plein de culture à Berlin

Berlin se distingue des autres grandes villes allemandes par son histoire. En découvrant la ville à pied, vous tomberez sur des monuments et des édifices qui portent encore les stigmates de la guerre. Des musées consacrés à cette sombre partie de l’histoire sont répartis un peu partout dans la ville.

Haus am Checkpoint Charlie, situé près du site du checkpoint portant le même nom est le musée qui témoigne le mieux de l’effet du Mur de Berlin sur la ville. Il abrite une collection de tronçons du mur couverts de graffiti et d’outils dont se servaient les évadées pour passer d’Est en Ouest.

Ouvert seulement depuis septembre 2001, le Jüdisches Museum (musée juif) est un musée sur l’histoire de la communauté juive à Berlin. À l’intérieur de ce bâtiment unique (ses 1 005 fenêtres sont toutes de formes différentes), se trouvent des portraits de célèbres citoyens allemands d’origine juive, des documents divers, ainsi que des photos et autres objets pertinents. Il s’agit du musée le plus important d’Europe en son genre.

Si vous souhaitez visiter un musée dont le thème est plus léger et ne suscite pas autant d’émotions, entrez au Die Sammlung Berggruen : Picasso und Seine Zeit, un musée qui abrite les œuvres d’art de l’un des marchands de tableaux les plus connus d’Allemagne, Heinz Berggruen. Le musée rassemble essentiellement des peintures de Picasso, mais aussi des œuvres de Van Gogh et Paul Cézanne.

Vous ne pouvez pas passer vos soirées à Berlin sans aller « clubber ». La Berlin Love Parade, qui a lieu chaque année au mois de juillet, est l’un des plus grands rassemblements publics auquel se joignent des millions de raveurs pendant deux jours de fiesta non-stop.

Si vous avez raté la Love Parade, il vous reste tout un éventail de possibilités de sortie dans de nombreux clubs. Le WMF sur Johannis Str. vaut le détour pour ces différents genres et styles allant de la Drum and bass au Hardcore. Le Sage Club est un autre club de techno très en vogue, il se situe à l’angle de Köpenicker Str et Brücken Str.

Si le son de la techno est pour vous synonyme de bruit insupportable, rendez-vous au Bergwerk (quartier Mitte) où les mordus de musique Grunge se retrouvent pour s’éclater. Mais soyez averti, ce club attire tous les styles.

 

Jour 5  – Découvrir le Berlin classique

De nombreux touristes ne réalisent pas que les rues berlinoises regorgent d’architecture classique. Après cinq jours de découverte de la ville, vous aurez peut-être le sentiment d’avoir tout vu, pourtant la ville recèle de bâtisses datant de plusieurs siècles avant la guerre, la plupart insoupçonnés des touristes.

En flânant dans les rues, vous pourrez admirer les splendeurs architecturales classiques de la ville telles que la porte de Brandebourg, symbole de paix édifié en 1791, la cathédrale Sainte-Hedwige, le bâtiment du Reichstag construit en 1894 et l’édifice politique le plus ostensible de la ville, le tristement célèbre mur de Berlin.

La découverte du centre-ville pendant toute une matinée n’a rien d’une promenade ordinaire. Si vous souhaitez vous promener au vrai sens du terme, offrez-vous une bonne marche dans le parc de Tiergarten, en plein cœur de la capitale. S’étendant sur 167 hectares, Tiergarten est l’un des plus grands parcs urbains au monde. Détendez-vous au bord de ses lacs, profitez de ses vertes étendues et flânez sur ses sentiers. Au beau milieu du parc, ne ratez pas la Colonne de la Victoire (Siegessaule) et faites un détour par le Nouveau district du gouvernement au nord-est du parc.

Une fois la nuit tombée, allez vous divertir dans le quartier alternatif de Berlin, Kreuzberg, situé au sud-est de la ville. Les rues Wiener Strasse et Oranienstrasse foisonnent de nombreux bars où écouter de la musique Grunge. Si vous êtes passionné par les arts du spectacle, comme la danse et le théâtre, cet endroit vaut le détour.

Laisser un commentaire

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut