Le stress du voyageur : comment gérer une crise d’angoisse lorsqu’on est sur la route ?

Vos yeux ne cessent de virevolter. Votre poitrine commence à vous faire mal et il vous est de plus en plus difficile de respirer. Vous n’êtes pas sûr si vous vous faites des idées, ou si vous êtes véritablement en danger. Faire une crise d’anxiété lorsque vous partez en voyage ou que vous êtes déjà arrivé à votre destination est un sentiment affreux (que je ne connais que trop bien) et le fait de vous trouver hors de votre zone de confort lorsque vous voyagez ne peut qu’empirer la situation. J’ai eu ma première crise d’anxiété à l’aéroport. Je m’apprêtais à faire l’aller vers le Sri Lanka et soudain, j’ai senti qu’il m’était impossible de monter dans cet avion : il était hors de question que je reste coincée dans une boîte de conserve pendant plus de 12 heures ! Mon corps a commencé à trembler, des bouffées de chaleur m’ont soudainement prises au visage et il m’était impossible de bouger les jambes. Je n’avais aucune idée de ce qui m’arrivait à ce moment-là. J’ai finalement trouvé assez de courage pour alerter la femme du guichet d’accueil de mon état qui, dans sa gentillesse extrême, a prévenu les hôtesses de l’air. Une femme extraordinaire s’est assise avec moi pendant le décollage, m’a apporté un verre de champagne et m’a distraite jusqu’à ce que l’anxiété disparaisse totalement.

Beaucoup de personnes ont les nerfs solides et peuvent voyager comme bon leur semble sans aucune difficulté. Mais la vérité c’est que bien d’autres souffrent de ce que l’on appelle le stress du voyageur qui peut prendre la forme de crises d’angoisses ou de crises d’anxiété à des moments inopportuns ou même, sur le long terme, d’une légère dépression. Heureusement, ces petits moments de détresse émotionnelle peuvent souvent être surmontés ou même anticipés à force de temps et d’expérience… Alors au travail !

Reconnaître les symptômes

La première chose à connaitre lorsqu’on subit le stress du voyageur sont les symptômes de la détresse. Il nous arrive à tous de nous sentir nerveux, mais cela peut vite avoir un effet boule de neige qui peut se traduire par un vrai déséquilibre émotionnel ou une véritable crise de panique lorsque certains récepteurs de votre cerveau ne fonctionnent pas correctement. Cela donne l’impression à votre corps et à votre esprit qu’ils se trouvent en situation de danger alors, qu’en réalité, ce n’est pas le cas.

Il est également important de savoir qu’il y a une différence entre une crise d’anxiété et une crise d’angoisse. Les crises d’angoisse sont souvent de courte durée et peuvent avoir des symptômes moins graves, comme une accélération du rythme cardiaque et des difficultés à reprendre son souffle. Elles passent généralement assez rapidement et provoquent une sensation de malaise et/ou de peur répondant à un facteur de stress extérieur. Cependant, une crise d’anxiété n’est pas due à un facteur extérieur. Elle est la manifestation d’une peur irrationnelle et irraisonnée. Celles-ci sont généralement causées par un déséquilibre déjà existant de la santé mentale et possède des symptômes différents d’une réponse corporelle « normale » en état de stress. Dans ce cas précis, il n’est pas rare d’avoir des douleurs à la poitrine, des étourdissements ou une sensation de nausée, alors que physiquement, tout va bien. Si vous avez déjà subi l’une de ces attaques à cause d’une peur de l’avion, liée au voyage en lui-même ou simplement parce que vous vous trouvez loin de chez vous, elles peuvent déclencher en vous une véritable peur du voyage en général, même s’il n’existe scientifiquement aucun lien entre les crises et les voyages.

La bonne nouvelle est que, dans les deux scénarios, les symptômes peuvent être traités et la violence des réactions qu’ils entrainent peut être contrôlée. N’oublions pas que voyager est avant tout amusant, inoffensif et que ça reste quelque chose que vous pouvez faire, que vous soyez de nature anxieuse ou non. Se préparer mentalement et physiquement à votre excursion et reconnaître vos propres limites et les niveaux de confort dont vous avez besoin sont d’excellents moyens de combattre le problème que constitue le stress du voyageur.

Sshh!... This is a secret

Discover the "next hot backpacker destination" this 2024.

Just so you know, we will be able to see if you open our emails to help us monitor the success of our marketing campaigns. You will find further details in our data protection notice.

Comment gérer une crise d'angoisse en voyage - café

Planifier votre voyage

Organiser, organiser, organiser ! Il n’y a rien de pire qu’un sac chaotique ou un vol manqué pour réveiller en vous votre démon : le stress du voyageur. Je dis ça mais je dois être la personne la moins organisée quand on parle de planification. Mais je sais que je me sens toujours beaucoup mieux quand je suis prête à partir et que j’ai tout ce dont j’ai besoin pour que mon séjour se passe au mieux. Assurez-vous que vous avez les bons vêtements et le bon équipement à portée de main dans votre sac à dos. Prévoyez toujours une copie imprimée des documents nécessaires même s’ils ne sont pas obligatoires et gardez même une copie de votre itinéraire complet à portée de main. Si vous prenez un traitement ou que vous avez besoin de soins particuliers durant votre voyage, prenez avec vous des quantités supplémentaires de ces produits/médicaments et gardez-les quelque part, prêts à l’emploi.

Une fois que votre sac est fait et que vous êtes prêts à partir, la chose à faire est de répéter les gestes et la routine de sécurité que vous pourriez faire si vous sentez la panique vous envahir pendant le voyage. Si je commence à me sentir stressée, mon premier réflexe serait, personnellement, de prévenir mon voisin dans l’avion (ou autre) : « Excusez-moi mais j’ai tendance à paniquer en avion. Peut-être pourrions nous discuter un peu pour me distraire le temps du décollage si cela ne vous dérange pas ? Vous me rendriez un énorme service. » Essayez d’apprendre des techniques de respiration qui aideront votre corps à se relaxer, certains ont même un mantra qui les aide à réaliser que le danger n’est pas réel et que la crise n’est que de passage. J’ai trouvé extrêmement utile de préparer à l’avance ce que vous pourriez dire à un passant ou même à un professionnel de santé si vous vous trouvez dans une situation où vous avez besoin d’aide.

Comment gérer une crise d'angoisse en voyage - médicaments

Pendant vos voyages

Bien que la plupart des choses que l’on fait lorsqu’on voyage soient totalement spontanées, une petite routine quotidienne vous aidera à garder la tête froide. Si vous aimez commencer votre journée par un petit-déjeuner, prenez le temps de le faire tous les jours. Ou peut-être aimez-vous faire de l’exercice ou faire du yoga ? Essayez de planifier 30 minutes d’exercice chaque matin et/ou après-midi à la même heure. Et si vous savez que vos proches vous manqueront lors de votre séjour à l’étranger, prévoyez une heure ou un moment dans la journée où vous pourrez prendre des nouvelles de votre famille et de vos amis pour garder un œil sur ce qui se passe chez vous, ceci le plus régulièrement possible. Si vous savez qu’interagir avec d’autres individus vous permet de vous sentir mieux, faites ce que vous pouvez pour rencontrer de nouvelles personnes lors de votre voyage en trainant dans les parties communes des auberges de jeunesse ou en faisant des visites guidées de groupes afin que vous restiez en contact constant avec d’autres voyageurs.

Consultez nos conseils pour rester en bonne santé et heureux tout en voyageant.

Crise d'angoisse en voyage - vue sur un lac

Après vos voyages

Je sais que c’est un peu mettre la charrue avant les bœufs, mais la routine que vous avez après être rentré de votre grande aventure peut vous aider à améliorer vos humeurs. Il est essentiel de faire une pause après toute l’excitation du voyage que vous venez d’achever, surtout si vous voyagez fréquemment. Si vous pouvez prendre un jour de congé supplémentaire, voire une demi-journée à votre retour, faites-le. Même les personnes les plus équilibrées peuvent se sentir vidées et avoir le blues après un voyage, ne l’oubliez pas. Alors soyez prêts à contrer les symptômes en ayant planifié toutes sortes de choses amusantes à faire, ou mieux encore, en organisant déjà votre prochain voyage !

Crise d'angoisse en voyage - planifier son prochain voyage

Prendre soin de soi mais de la bonne manière

Ne serait-il pas agréable qu’un bain moussant puisse vous débarrasser de toutes les inquiétudes et de tout le stress que vous accumulez lors de vos voyages ? Faire vos ongles devant votre série préférée c’est sympa, mais ce n’est pas exactement ce qui peut avoir un réel impact sur l’anxiété liée au voyage. L’astuce c’est prendre soin de vous et non, je ne parle pas de la méthode Pinterest/Yoga/Bain moussant, mais de quelque chose de plus profond.
Prendre régulièrement des nouvelles de vos proches, garder votre corps en bonne santé en mangeant équilibré et prendre du temps pour réfléchir et vous recentrer sont tous des impératifs pour une bonne santé physique et mentale. Prendre soin de votre apparence, de votre alimentation et de vos relations est essentiel pendant vos voyages mais aussi après. Si vous vous sentez céder au mal être et à la panique, n’hésitez pas à demander de l’aide. Mieux encore, parlez-en à d’autres voyageurs, car il y a de grandes chances qu’ils soient eux aussi passé par là et qu’ils puissent vous aider ou vous donner des conseils pour aller mieux.

 

A propos de l’auteure :

Eileen Cotter Wright est une voyageuse qui fait le tour du monde et une vraie catastrophe ambulante. Malgré cela, elle adore vivre de nouvelles expériences et s’est mise au défi d’explorer plus de 30 pays différents regroupant une centaine de destinations. Vous pouvez suivre ses aventures sur le blog de voyage collectif  Pure Wander et sur Instagram via @CrookedFlight.

Laisser un commentaire

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut