Comment les voyages ont-ils changé depuis le film “Retour vers le futur” de 1985 ?

travelJe vais être honnête, j’ai un intérêt personnel dans ce billet de blog. J’ADORE le film Retour vers le futur. En grandissant, je ne voulais rien de plus que d’être Marty McFly, fonçant à travers le temps et l’espace dans une vieille DeLorean rouillée. Comme tout le monde, j’ai espéré et souhaité que l’année 2015 nous apporte vraiment des hoverboards, mais je suppose que les smartphones sont assez géniaux aussi. Le21 octobre 2015 est le jour où Marty et Doc Brown arrivent dans le futur de 1985 dans le deuxième film, et pour fêter cela, j’ai pensé jeter un petit coup d’œil sur la façon dont les voyages ont changé depuis 1985 (SPOILER ALERT : ils ont beaucoup changé…)

Hors des sentiers battus

Oh, les années quatre-vingt. C’était une époque simple, où la plupart des gens décidaient de leur voyage en feuilletant une brochure de vacances. Vous vous souvenez des photos ringardes, peintes à l’aérographe, de familles rieuses se détendant près d’une piscine déserte, ou des vacances prêtes à l’emploi qui vous enfermaient dans tous les pièges à touristes et les boutiques de souvenirs des stations balnéaires bondées ? Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais moi, c’est fini. Nager avec des requins-baleines aux Philippines ou lancer des tomates à La Tomatina en Espagne, c’est plutôt ça. Bref, de nos jours, nous pouvons être un peu plus aventureux dans notre quête de rencontre avec le monde..

tomatina

Voyages de dernière minute

Grâce à l’essor des compagnies aériennes à bas prix, planifier des voyages aventureux des mois à l’avance appartient désormais au passé. Au lieu de planifier dès maintenant les vacances d’été 2016, il est aujourd’hui tellement facile et bon marché de voyager qu’il est toujours possible de s’envoler pour un week-end à Amsterdam ou une visite de Londres à la dernière minute.

london

Téléphones intelligents

Vous souvenez-vous d’avoir dû vous asseoir dans une agence de voyage étouffante pour réserver vos vacances ? Pour ceux d’entre vous qui sont trop jeunes pour s’en souvenir, croyez-moi, c’était une réalité ! Non, merci. Il y a quelques mois, j’ai littéralement réservé un voyage d’un week-end, transport et hébergement compris, à l’aide de mon téléphone, en attendant un bus, en écoutant un podcast et en étant à moitié attentif à un jeu de Trivia Crack. EN ATTENDANT UN BUS ET EN JOUANT À UN JEU ! C’est tout simplement ridicule.

De même, l’époque où l’on se perdait dans une ville étrangère sans aucun moyen de se repérer, avec pour seul bagage une carte en papier, est révolue. Les cartes d’embarquement, les traducteurs, la musique (nous avions l’habitude de transporter des lecteurs de musique Walkman et Discman ! Vous vous souvenez ?!), le GPS/Sat Nav, les moteurs de recherche et des milliers d’applications nous soutiennent. J’aime 2015 🙂

hostelworld

Photos de voyage

Des cheveux en bataille et des vêtements délirants. Oh, les joies des vieilles photos de voyage. Non seulement la plupart des photos étaient floues, mais il fallait ensuite apporter la pellicule ou l’appareil jetable et payer le développement (qui, de nos jours, peut être effectué en une heure, mais ce n’était pas toujours le cas), pour découvrir que la moitié des photos étaient tachées par le pouce (voire toutes si vous êtes comme moi) et partiellement obstruées par les doigts. Je pense que les choses se sont améliorées récemment, même si nous sommes un peu plus obsédés par la photographie de notre nourriture… 😉

photos

Souvenirs numériques

En 1985, pour raconter son voyage au monde entier, il fallait prendre les meilleures photos possibles (sans écran numérique pour les vérifier), les faire développer, les classer dans un bel album photo (ou un album abordable) et les apporter à l’école ou au travail après le voyage. Quelques membres de la famille et amis chanceux ont peut-être même reçu une carte postale écrite très brièvement. À l’époque, il n’était même pas possible d’envoyer une photo par courrier électronique !

De nos jours, nous laissons les caméras Go Pro et les plateformes de médias sociaux comme Facebook, Instagram et Snapchat s’occuper de tout le travail. Même si le fait de voir mes meilleurs amis faire du vélo sur la route de la mort en Bolivie ou du snowboard en Nouvelle-Zélande alors que vous êtes coincé à l’université ou au travail intensifie toujours ma soif de voyage..

memories

Bâtons à selfie

Deux mots que l’équipe de Retour vers le futur n’avait probablement pas anticipés : Les bâtons à selfie. On n’en trouverait certainement pas en 1985, et certains espèrent qu’ils auront disparu en 2016.

selfie

Par ailleurs, sur une note connexe très importante, nous sommes désormais proches de l’existence des hoverboards. Allez, la science !

future

Un grand merci à Uwe Hermann, Davide, Barney Moss, Mooshuu, Ricardo(2) et @JohannaW pour leurs superbes photos.

Colin R. (@sir_colinr) est membre de l’équipe Social & Content de Hostelworld, chanteur/guitariste de @theEmpireKings, et passionné de sport.

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut