Tatouage asiatique : meilleurs studios de tattoos du Japon à Bali

Que vous soyez d’éternels indécis, amateurs de tatouages ou bien des fans absolus de la sensation d’une aiguille sur la peau, vous savez très bien à quel point l’art du tatouage est un art à la fois unique et fascinant. L’inspiration de nos tatouages vient bien souvent d’un film, d’une photo, d’une chanson, ou pourquoi pas, d’un voyage. Parce que c’est en voyageant que l’on découvre des paysages, des symboles et des cultures que l’on aime tellement qu’il devient évident des les porter toujours avec nous, comme des fresques murales peintes sur notre corps. Et l’Asie est probablement l’un des endroits au monde qui vous apportera la plus grande inspiration. Chaque pays asiatique possède un bagage culturel riche et unique où, la plupart du temps, l’art du tatouage fait partie intégrante de cette culture locale, des tatouages japonais à la méthode traditionnelle du « stick and poke ». Voilà donc quelques conseils pour qui est près à faire sa valise pour partir vers l’Est et en revenir avec un tatouage asiatique, petit ou grand, encré dans la peau.

Se faire tatouer à Tokyo, au Japon

Quand on pense à l’art japonais, notre esprit se remplit d’ondes, de Geishas, de dragons et de fleurs aux couleurs criardes. Et ce sont justement ces images qui servent d’inspiration pour les tatouages japonais les plus populaires. Cependant, il est important de rappeler ici que les tatouages japonais ont une histoire beaucoup moins « mainstream ». Bien que l’art du tatouage soit un art respecté et transmis de générations en générations, peu de jeunes Japonais portent des motifs visibles sur leurs corps, et ce pour une raison simple : les tatouages étaient jusqu’à peu la marque d’une appartenance à des associations mafieuses et criminelles. Vous l’avez donc bien compris ! C’est pour cela que les personnes tatouées ne peuvent accéder à certains lieux publics, comme par exemple les Onsen, ces bains publics d’eau thermale hyper relaxants et présents dans toutes les villes japonaises, et tout spécialement à Tokyo.

Leçon n°1 : Faites un saut aux eaux thermales japonaises avant de vous faire tatouer ! Si vous l’êtes déjà, n’ayez crainte : les Onsen les plus modernes de Tokyo acceptent les tatouages, et dans le cas contraire, vous pourrez toujours acheter des patchs transdermiques de grandes dimensions pour les recouvrir. Peu commodes certes, mais cela vaut la peine !

Ichi Tattoo Studio, Tokyo

Tatuarsi in Asia - Tokyo

Ichi Tattoo Studio a Tokyo

Si vous êtes à Tokyo et avez le sentiment d’être au bon endroit pour vous faire encrer la peau, organisez-vous une petite excursion vers le Sud-Ouest de la ville, dans le quartier tranquille de Yoga, où s’y trouvent une multitude de petits cafés, de fleuristes et de rues piétonnes. C’est d’ailleurs dans ces  petites rues que vous trouverez le studio de tatouages d’Ichi Hatano. La culture du tatouage n’étant pas complètement acceptée de tous les Japonais, le studio est presque totalement caché derrière une simple porte en bois. Mais, une fois entrés, vous serez accueillis par un personnel professionnel et courtois, dans un studio chaleureux dont les murs sont recouverts de magnifiques cadres photos de tatouages japonais.

tatuarsi in Asia - yin and yang

Ichi Tattoo Studio

Les « plus » du Studio :

Vous pouvez les contacter via leur site internet, discuter via mail avec l’un des artistes tatoueurs pour obtenir des informations sur les tarifs, des conseils sur le dessin que vous souhaitez réaliser, mais aussi réserver votre séance. Offres très pratiques pour qui n’est de passage à Tokyo que quelques jours mais aime prendre le temps de bien faire les choses !

Se faire tatouer à Phuket, Thaïlande

Déplaçons nous à présent vers le Sud-Est du continent asiatique et plus précisément dans un pays où, contrairement au Japon, la culture du tatouage est omniprésente et fait partie intégrante de la vie quotidienne, de l’Histoire et de la religion : la Thaïlande. Dans les temps anciens, les tatouages représentaient une protection et un statut social, en particuliers les tatouages « Sak Yant » (pour faire simple, ceux qui ornent le dos de la belle Angelina Jolie). Sak signifie « influencer » et Yant dérive du mot « yantra » qui signifie « diagramme mystique ». Ces tatouages fascinants sont faits d’habitude par des artistes spécialistes d’une technique très particulières, qui peut sembler un peu violente comparée à l’aiguille moderne utilisée par les studios occidentaux. Avec la technique dite « du bambou », le tatoueur fait pénétrer l’encre sous la peau en piquant cette dernière de manière répétée à l’aide d’un bâton de bambou, long d’au moins 30 cm.

Ok, dis comme ça, cette technique n’a rien de plaisant, mais elle n’est pas si terrible ! la douleur est un peu plus intense qu’à l’aiguille, mais il y a des pours : tout d’abord, c’est une vraie expérience à vivre et il est fascinant de voir à quel point les artistes sont en mesure de maintenir un niveau de précision si élevé ; en outre, cette technique est paradoxalement moins invasive. Elle vous permet d’aller vous baigner à la plage et de bronzer immédiatement dans les jours suivants la séance de tatouage (ce qui est en revanche impossible avec l’aiguille) !

Un des lieux les plus réputés pour obtenir des tatouages traditionnels, au bambou ou à l’aiguille, est Ko Phi Phi, l’île des fêtes sur la plage, des spectacles pyrotechniques et des couchers de soleil inoubliables. Toutes les rues de cette petite île sont remplies de petits studios de tatouages, ouverts jusqu’à 4heures du matin, prêts à accueillir les touristes assoiffés d’encre.

Attention ! Même si ces artistes, en majeur partie, connaissent très bien leur métier, pas tous n’utilisent de l’encre de bonne qualité et n’ont l’éthique professionnelle nécessaire pour refuser un touriste en état d’ébriété qui demande à se faire tatouer un “JE T’❤ MAMAN” car, oui, c’est déjà arrivé.

Leçon n°2 : Informez-vous d’abord sur les différents artistes du coin, discutez avec eux et jetez un œil aux critiques sur Google ! En outre, attendez les derniers jours de vos vacances pour vous faire tatouer, car après le tatouage la fête doit se calmer : pas de soleil, ni d’eau de mer pendant deux semaines. Le tout, accompagné d’une attention toute particulière à la zone récemment tatouée (chose peu probable si l’on participe à des soirées sur la plages au milieu des mangeurs de feu) 😉

Celebrity Ink Tattoo, Phuket

Celebrity Ink Tattoo à Phuket

Si vous souhaitez vous rendre en lieux sûrs, un des meilleurs studios de la zone se trouve à Phuket, très exactement à Patong Beach, là où la fête continue. Je vous parle ici de Celebrity Ink Tattoo, connu de tous les locaux pour le professionnalisme de ses artistes et la qualité de son encre importée d’Australie.

Les plus du Studio :

Là aussi, vous pouvez contacter le studio via leur site internet afin d’obtenir des conseils et réserver votre séance de tatouage. Le personnel est disponible et vous aidera à choisir le design et la technique la plus adaptée à vos attentes. Si vous choisissez la technique du bambou, le prix sera plus élevé, mais sachez tout de même que le studio se vante d’avoir parmi son staff le meilleur tatoueur par bambou de la région.

Se faire tatouer à Bali, Indonésie

À Patong Beach, prenez un taxi et rejoignez l’aéroport pour monter dans le premier vol Garuda Indonesia que vous trouvez : direction Bali ! L’île la plus célèbre d’Indonésie ne laisse aucun touriste déçu : ses plages, l’intérieur de ses terres, ses activités culturelles et le surf ne sont que quelques activités parmi les milliers que l’on vous proposera de faire une fois arrivés dans ce paradis terrestre. On peut faire quoi d’autre à Bali sinon ? Un tatouage évidemment.

Tout comme en Thaïlande, le tatouage balinais fait partie de la culture indonésienne, comme l’expression de la masculinité, d’une religion et d’une appartenance à certaines tribus ou statuts sociaux. Dans la tradition balinaise, l’encre fut crée en mélangeant ensemble plusieurs éléments naturels, comme le jus de banane et l’huile de coco. Pour ce qui est des dessins traditionnels, il se divisent en 4 catégories : les tatouages « Kala », les symboles, les armes, et les divinités de la religion Hindou. Bien évidemment, les tatoueurs balinais d’aujourd’hui sont spécialisés dans une multitude de styles différents et sont prêts à satisfaire n’importe quelle envie.

Celebrity Ink Tattoo, Kuta

Celebrity Ink Tattoo a Kuta

Les lieux les plus célèbres pour se faire tatouer se trouvent au sud de l’île, principalement à Kuta et Seminyak, lieux de fêtes, de surf et de détente ! C’est surtout dans la chaotique Kuta que vous trouverez de nombreux studios, avec des artistes locaux et des standards d’hygiène plus ou moins élevés. Rappelez-vous donc de toujours contrôler les critiques de chaque studio sur Google ! Ici aussi, le choix le plus sûr est le Celebrity Ink Tattoo, qui a récemment ouvert les portes de son nouveau studio à Kuta.

Pour les amateurs de tatouages plus hipster, passionnés par les petites découpes et les lignes subtiles, le lieu fait pour vous se trouve dans la magnifique Canggu, sur la côte au nord de Kuta.  Ce paradis hipster, n’est pas seulement rempli d’auberges de jeunesse accueillantes, de très belles boutiques et de cafés proposant des toast à l’avocat à volonté, mais offre aussi des studios de tatouages dignes de confiance. Le plus hipster de tous ? Le Koloni Tattoo Studio, un grand showroom du design moderne et impeccable, où les artistes sont spécialisés tout justement en symboles et « lettering », c’est-à-dire en tatouages faits de phrases ou de mots.

Laisser un commentaire

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut