Choses à faire à Sofia : L’essentiel de ce que vous ne saviez pas qu’il vous fallait (jusqu’à présent)

Language Specific Image

La capitale la moins chère d’Europe est parfaite pour ceux qui souhaitent passer un week-end à moindre coût ou qui veulent explorer davantage l’Europe de l’Est. La capitale bulgare est un mélange frappant d’architecture brutale de l’ère soviétique et d’édifices religieux majestueux aux dômes dorés. Parmi les bâtiments imposants et les façades élaborées se cachent un mélange de centres culturels, de cafés pittoresques et de tavernes offrant une tranche de la cuisine familiale de grand-mère. N’oubliez pas de prendre beaucoup de paracétamol pour les maux de tête ; la boisson nationale bulgare, la rakia, est une boisson à 40 % qui fait mal aux yeux et qui est servie à presque tous les repas. Le fond de l’air.

Voici les principales activités à faire à Sofia :

1. Visiter la cathédrale Alexandre Nevski

L’un des emblèmes de Sofia, mais aussi de la Bulgarie elle-même, qui orne toute une série de timbres, d’aimants de réfrigérateur, de boules à neige et de torchons. Située au cœur de la ville, la cathédrale Alexandre Nevski est l’une des plus grandes cathédrales orthodoxes du monde. Elle a été construite en l’honneur de ceux qui ont sacrifié leur vie pendant la guerre russo-turque de 1877-1878, qui a permis à la Bulgarie de se libérer de l’Empire ottoman. Véritable enchantement architectural, la cathédrale emprunte des influences à plusieurs voisins : le marbre brillant provient de Munich, la charpente métallique a été achetée à Berlin et créée à Vienne, et les mosaïques scintillantes ont été conçues à Venise. Les offices quotidiens permettent d’entendre des chants et des prières orthodoxes émouvants.

 things to do in Sofia Alexander Nevsky Cathedral

2. Théâtre national Ivan Vazov

Le théâtre le plus imposant du pays (vous le trouverez également sur les billets de banque bulgares) donne sur les jardins de la ville. Ce phare du baroque est décoré de dorures, de sculptures ornementales et de statues d’Apollon. Vous y entrerez les yeux écarquillés et en ressortirez inspiré.

3. Marché central / Marché central Hali

Passez sous la tour de l’horloge pour parcourir les trois étages du marché local, très animé. Ne manquez pas de goûter une banitsa, une tarte bulgare traditionnelle garnie de fromage, un verre d’ayran, une boisson à base de yaourt pour le petit-déjeuner, et pour les estomacs les plus solides, commandez un verre de boza. Cette boisson à base de blé fermenté au goût légèrement sucré est originaire de Turquie. Rendez-vous à la mosquée et à la synagogue voisines pour une autre exposition de design grandiose.

4. Palais national de la culture

Entouré d’un parc verdoyant, le Palais national de la culture (également connu sous le nom de NDK) est un complexe multifonctionnel qui accueille une variété d’événements culturels tels que des expositions, des festivals et des concerts. S’élevant sur huit étages, avec quatre terrasses et trois niveaux souterrains, cette structure monumentale a été construite pour célébrer le 1300e anniversaire de l’État bulgare. Exemple parfait de l’architecture brutaliste, la masse de béton et de verre a été construite en utilisant plus d’acier que la Tour Eiffel. En revanche, les jardins environnants (pl Bulgaria) regorgent de jolies fleurs, de fontaines et d’un cinéma pop-up en été. Si vous souhaitez fêter le Nouvel An dans la capitale, ne manquez pas de vous inviter à la NDK New Year’s Party – c’est la soirée la plus courue de la ville.

5. Montagne Vitosha

L’impressionnante chaîne de montagnes Vitosha entoure la ville. Les voyageurs actifs devraient s’y rendre pour faire de l’escalade sur glace, du parapente et du VTT. En hiver, la montagne se transforme en une merveille alpine et en été, c’est un havre de paix pour les randonneurs. Facilement accessible par les transports publics, le réseau de remontées mécaniques, de sentiers et de pistes de ski est à explorer à partir de Simeonovo. Après avoir profité des vues du téléphérique sur Sofia, la gondole vous dépose à Aleko, qui est le point de départ de nombreux itinéraires. N’oubliez pas vos bonnes manières et saluez les autres randonneurs d’un joyeux ” zdraveite ” – bonjour.

Things to do in Sofia Vitosha Mountain

📷 @zachdimitrov

6. Manastirska Magernitsa

Installée dans une maison de ville du XIXe siècle, cette taverne traditionnelle propose une authentique cuisine bulgare dans un cadre chaleureux. Vous pouvez vous asseoir près du feu de cheminée ou dîner à l’extérieur, dans la cour recouverte de lierre, pendant les mois les plus chauds. Le menu est très complet (plus de quarante pages). Si vous vous sentez dépassé, optez pour l’option “Grandma Appetisers”, qui comprend des brochettes de poulet, une salade épicée Sofiyskaja Mesganitza (servie avec un peu de rakia) et des baklavas sirupeux.

7. Bar à rakias Raketa

Le décor du Raketa Rakia s’inspire de la guerre froide : ampoules nues et murs couverts d’affiches de propagande communiste. Remplissez votre estomac de plats réconfortants bulgares avant de goûter à l’un des menus de rakia les plus complets de Sofia (notre limite de consommation est de cinq verres). La rakia est une eau-de-vie à base de fruits que la Bulgarie revendique comme sa boisson nationale. Pour ceux qui ne veulent pas avoir de poils supplémentaires sur le torse, commandez un verre de cette eau-de-vie aromatisée au miel. Si vous osez, essayez la version pimentée.

8. Club Yalta

Après un (ou plusieurs) verres de rakia, vous aurez envie d’enfiler vos chaussures de danse et il n’y a rien de mieux que la maison de l’EDM, Yalta. Célèbre pour avoir lancé la carrière de presque tous les meilleurs DJ bulgares, les basses sont puissantes, le décor minimaliste et la vue sur Sofia au lever du soleil est à ne pas manquer.
Conseil : n’y allez pas avant minuit, à moins que vous n’aimiez shuffler en silence, car comme dans la plupart des capitales européennes, la fête commence tard et se termine plus tard.

 things to do in Sofia - yalta club

📷 @jan_stretcha

9. A:part:mentale

Après un bref passage (bizarre) à l’ambassade du Soudan, l’A:part:mental s’est réinventé en tant que centre culturel, ce qui se traduit par un repère de hipsters. Avec toutes les caractéristiques de votre appartement d’étudiant, prenez une bière ou un verre de vin de framboise fait maison dans le réfrigérateur de la cuisine et installez-vous sur des canapés bien usés parmi d’autres créatifs et intellectuels en herbe. Le bar-café-lieu de travail des freelances reflète l’ambiance des fêtes de famille, avec en prime des gâteaux faits maison, à s’en lécher les doigts.

10. Dormir chez Moreto & Caffeto

Tout endroit qui vous offre un verre de brandy à l’arrivée obtient notre vote… mais à part essayer de nous soudoyer avec de l’alcool gratuit (nous sommes radins), Moreto & Caffeto est une nouvelle auberge de jeunesse familiale et bien située. Ne vous laissez pas décourager par l’atmosphère familiale et accueillante, ils aiment se détendre autant que nous. Participez à leurs soirées cinéma avec jeux d’alcool et à leurs dîners communs cuisinés à la maison. Les chambres sont décorées dans de jolis tons pastels agrémentés de feuillages verts et une galerie d’œuvres d’art uniques recouvre les espaces communs.

Voyage : Le seul moyen de transport acceptable en été est le vélo. Louez-en un au coin de la rue et pédalez jusqu’aux jardins luxuriants du parc d’Uzhen. De là, vous pourrez accéder à la plupart des quartiers de la ville.

things to do in sofia - Moreto & Caffeto

Trouver une auberge bon marché à Sofia

Vous aimerez peut-être aussi…

⭐️ Choses à faire à Cracovie

⭐️ La cuisine bulgare

⭐️ Les villes européennes les moins chères

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut