Discover Down Under : votre guide pour découvrir l’Australie avec votre sac à dos

L’Australie est la destination rêvée des routards. Avec ses paysages étonnamment sauvages, ses activités de plein air uniques, sa faune et sa flore bizarres et ses hôtes les plus terre-à-terre que vous puissiez rencontrer, il est facile de comprendre pourquoi. Mais attendez. Avant d’acheter des chapeaux de liège et de répéter votre meilleur “G’day mate”, gardez à l’esprit que l’Australie est également immense et parfois très isolée. Bien que personne ne veuille trop planifier son voyage au pays de l’insouciance, notre guide de l’Australie avec sac à dos est rempli de conseils utiles, d’itinéraires et de recommandations de voyageurs qui ont fait le tour de l’Australie avec sac à dos, afin de rendre votre voyage aussi décontracté que possible.

Sommaire

  1. La meilleure période pour visiter l’Australie
  2. Ai-je besoin d’un visa pour l’Australie ?
  3. Voyager en Australie
  4. Où séjourner en Australie ?
  5. Coûts du voyage en Australie
  6. Meilleurs endroits à visiter en Australie
  7. Nourriture australienne
  8. Culture et coutumes australiennes
  9. L’Australie est-elle dangereuse ?
  10. Conseils aux voyageurs pour l’Australie

La meilleure période pour visiter l’Australie

Recommandé par Emily Kammerlohr

La meilleure période pour visiter l’Australie dépend totalement de ce que vous aimez. Si vous visitez l’Australie pendant l’hiver, vous profiterez de températures plus douces dans l'” Outback ” (le centre de l’Australie) et vous pourrez observer les baleines sur la côte est. Si vous visitez l’Australie pendant l’été, vous découvrirez la quintessence du Noël de Bondi et l’incroyable fête du Nouvel An dans le port de Sydney. Tout dépend de vous.

Visiter l’Australie au printemps/été

En Australie, le printemps s’étend de septembre à novembre et l’été de décembre à février. Si vous souhaitez profiter du soleil, l’été australien est la meilleure façon d’échapper aux températures glaciales de l’hémisphère nord. Pourquoi ne pas passer vos vacances d’hiver à travailler votre bronzage au lieu de vous entasser autour du feu ?

L’été en Australie est comme nulle part ailleurs. Le soleil semble briller éternellement et l’amusement ne s’arrête jamais. À Sydney, les températures oscillent autour de 25°-30° Celsius, ce qui en fait le moment idéal pour se prélasser sous le soleil de Bondi ou prendre quelques vagues à Manly. Sur la côte opposée, le climat de Perth est tout aussi extraordinaire, avec une infinité de jours ensoleillés et des températures avoisinant les 20 degrés.

La culture balnéaire australienne est un élément essentiel de l’identité nationale. Si vous souhaitez surfer avec les locaux à Byron Bay, trouver Nemo sur la Grande barrière de corail ou découvrir les koalas sur les sentiers sablonneux de Magnetic Island, le printemps et l’été sont les périodes idéales pour visiter le grand pays ” Down Under ” (en bas de l’échelle).

Backpacking Australia @exploreshaw summer in Australia ice cream

Visiter l’Australie en automne/hiver

En Australie, l’automne va de mars à mai et l’hiver de juin à août. Si vous venez de l’hémisphère nord, l ‘hiver australien survient donc pendant vos vacances d’été, à un moment où le climat australien est relativement doux. L’Australie est un pays tellement grand et avec tellement de choses à voir qu’il vous faudra au moins un mois à six semaines pour voir tout ce que vous voulez, si ce n’est plus. Mais vous n’avez pas besoin de prendre une année sabbatique pour cela. Même si vous êtes encore à l’université, la température en Australie pendant l’hiver en fait la destination parfaite pour des “vacances d’été”.

Beaucoup de gens pensent que le climat australien est trop froid pendant les mois d’automne ou d’hiver, mais à moins d’être au sud de Sydney, il ne fait pas froid du tout. En fait, avec des températures moyennes de l’ordre de 20 degrés pendant l’hiver dans le nord du Queensland, vous pouvez naviguer dans les Whitsundays, camper sur l’île Fraser et explorer la Grande Barrière de Corail, le tout avec une simple veste légère.

En hiver, la température à Sydney oscille autour de 10 degrés, mais il n’est pas rare que les journées ensoleillées atteignent les 20 degrés. Le climat de Perth est souvent très similaire, bien que la nuit la température puisse atteindre un chiffre, il est donc préférable d’apporter des pyjamas chauds avec vous.

Bien que vous puissiez passer une nuit ou deux à grelotter si vous empruntez la Great Ocean Road près de Melbourne pendant l’hiver, vous serez reconnaissant de pouvoir échapper au soleil brûlant de l’Australie lorsque vous ferez le trek jusqu’à Uluru.

Backpacking Australia @exploreshaw winter in Australia - teepee

Visa de routard pour l’Australie

Recommandé par Eline Schreurs

Si vous souhaitez visiter l’Australie, vous devrez demander un visa spécifique. Heureusement, à chaque type de voyageur correspond un type de visa et, pour la plupart des routards, les trois types de visas suivants sont populaires.

Le visa le plus populaire pour l’Australie en provenance du Royaume-Uni et de l’Europe (et de nombreuses autres régions du monde) est le visa Vacances-Travail. Ce visa de routard australien vous permet de séjourner et de travailler en Australie pendant un an. Si vous souhaitez faire une demande, vous devez remplir certaines conditions d’entrée : vous devez être âgé de 18 à 30 ans, disposer de suffisamment d’argent (environ 5 000 dollars australiens/3000 euros), ne pas avoir de condamnation pénale et être en bonne santé (si vous avez voyagé pendant plus de 3 mois dans une zone à risque sanitaire élevé/moyen, vous devrez vous faire examiner par un hôpital). Vous ne pouvez obtenir ce visa qu’une seule fois dans votre vie, à une exception près : si vous effectuez 88 jours de travail agricole avec votre premier visa, vous pouvez en demander un deuxième. D’autres types de travail sont également autorisés pour un visa de deuxième année, mais le travail agricole est le plus facile.

Si vous n’avez pas l’intention de rester aussi longtemps ou si vous ne voulez pas travailler pendant votre séjour en Australie, vous pouvez également demander un visa touristique. Avec ce visa, vous pouvez rester jusqu’à trois mois, mais il existe certaines restrictions concernant d’éventuelles condamnations pénales dans votre propre pays. Dans l’ensemble, les conditions d’obtention de ce visa sont moins strictes.

Vous pouvez également demander un visa touristique de long séjour. Ce visa vous permet de parcourir l’Australie en sac à dos pendant un an au maximum, mais vous n’êtes pas autorisé à travailler pendant cette période. Vous devrez également prouver que vous avez suffisamment d’argent pour voyager en Australie sans avoir à travailler, car les autorités ne veulent pas que des personnes travaillent illégalement avec ce visa.

Il est également possible d’obtenir un visa d’étudiant ou un visa spécifique à un emploi, mais ils sont plus difficiles à obtenir et nécessitent de nombreuses formalités administratives supplémentaires. Je pense que le plus simple est le visa Vacances-Travail, car il vous donne beaucoup de temps et la possibilité de travailler si vous n’avez plus d’argent, ce qui est probable en Australie.

Backpacking Australia @exploreshaw koala in the road

Voyager en Australie

Recommandé par Eline Schreurs

Il existe de nombreuses façons de se déplacer en Australie : vous pouvez conduire, prendre le bus et le train ou même prendre l’avion d’un endroit à l’autre. N’oubliez pas, lorsque vous choisissez votre moyen de transport, que l’Australie est immense.

1. Conduire en Australie

Conduire en Australie est fantastique – vous avez toute la liberté que vous voulez. Vous pouvez aller d’un endroit à l’autre sans avoir à penser à quoi que ce soit d’autre. Conduire en Australie avec un permis britannique est facile car votre permis est également valide – et ils conduisent à gauche. Si vous ne venez pas d’un pays où l’on conduit à gauche, il vous faudra un peu plus de temps pour vous adapter. Mais au bout d’un moment, on s’y habitue – il faut juste faire attention aux ronds-points (qui peuvent être délicats).

Lorsque vous décidez de faire un road trip australien classique, la chose la plus importante à retenir est de prendre son temps. Conduire de Sydney à Melbourne ne semble pas très loin sur la carte, mais cela prend environ 10 heures sur l’itinéraire le plus direct. Cependant, je vous recommande de prendre votre temps et d’opter pour la route panoramique le long de la côte, qui est un peu plus longue mais tellement belle.

Vous devriez également éviter de conduire la nuit ; pendant la journée, vous pouvez au moins voir la faune indigène (comme les kangourous et les koalas) traverser la route, mais la nuit, il est beaucoup plus difficile de réagir à temps. Non seulement vous ne voulez pas tuer l’un de ces mignons animaux, mais vous ne voulez pas non plus risquer votre propre vie – les kangourous sont particulièrement gros et peuvent causer de sérieux dommages à votre voiture. Pendant que vous conduisez en Australie, vous verrez déjà beaucoup d’animaux indigènes morts sur le bord de la route, alors conduisez prudemment.

Backpacking Australia @exploreshaw driving in Australia

2. Location de camping-cars et de voitures

Il existe de nombreuses options pour conduire en Australie : vous pouvez louer une voiture et conduire entre les auberges, ou vous pouvez prendre une tente et camper dans les nombreux campings. Mais je pense que la façon la plus détendue de faire le tour de l’Australie est d’acheter ou de louer un camping-car dans lequel vous pourrez également dormir. Il existe différentes sociétés qui louent des vans, comme Travellers Autobarn ou Wicked Campers.

Si vous êtes en Australie pour une longue période, il peut être préférable d’acheter un van à d’autres backpackers. Dans toutes les auberges de jeunesse, vous verrez des annonces de backpackers vendant leurs vans ou leurs voitures, mais avant de conclure un accord avec quelqu’un, assurez-vous que la voiture a été vérifiée par un mécanicien indépendant. La plupart de ces camionnettes sont assez vieilles et vous n’avez pas envie de tomber en panne au milieu de l’Outback. N’oubliez pas non plus de souscrire une assurance automobile. La plupart des banques proposent d’excellentes offres pour les routards. La Commonwealth Bank, par exemple, m’a vraiment aidé à répondre à toutes mes questions à ce sujet.

Louer une voiture avec Hostelworld

Backpacking Australia @exploreshaw van hire

3. Transports publics dans les villes australiennes

Si vous visitez l’une des grandes villes comme Sydney, Melbourne et Brisbane, il n’est pas très agréable de conduire. Il y a beaucoup trop de circulation et vous serez souvent bloqué dans un embouteillage. Le meilleur moyen de se déplacer dans une grande ville est d’emprunter les transports publics. Il y a des bus, des trains et des tramways à l’intérieur de la ville et de nombreuses lignes de train qui vous emmènent à l’extérieur de la ville. Les transports publics des villes australiennes sont fantastiques : ils sont presque toujours à l’heure, avec une option toutes les 5 minutes, et ils ne sont pas trop chers. Chaque État utilise sa propre carte de transport public. Pour les transports publics de Melbourne, il faut acheter une carte Myki et la recharger, ce qui permet d’utiliser tous les types de transports publics. Pour les transports publics de Sydney, l’option de prépaiement s’appelle la carte Opal. Vous pouvez utiliser cette carte pour tous les transports publics de Sydney, tels que les ferries, les trams, les bus, etc. De plus, le dimanche, vous ne devez payer qu’un certain montant (par exemple 5 dollars australiens) pour les transports publics, et lorsque vous atteignez cette limite, vous pouvez utiliser gratuitement les transports publics le reste de la journée. C’est particulièrement intéressant si vous voulez faire une excursion d’une journée dans les Blue Mountains ou à Manly, par exemple. Vous pouvez recharger ces cartes avec autant d’argent que vous le souhaitez, mais ne faites pas l’erreur d’en mettre trop, car vous ne pourrez pas les récupérer.

4. Bus pour routards en Australie

Le moyen le plus populaire de voyager en Australie est de prendre le bus “backpacker” d’un endroit à l’autre. Vous avez le choix entre deux compagnies de bus : Premier et Greyhound. La différence la plus importante entre les deux est le prix : Premier est moins cher que Greyhound, mais offre moins d’options que Greyhound – et sur Greyhound, vous disposez également du Wi-Fi et de bornes de recharge pour téléphone. Cependant, les deux compagnies s’arrêtent exactement aux mêmes endroits, ce n’est donc qu’une question de disponibilité et de prix.

Ces deux compagnies proposent des abonnements flexibles, ce qui signifie que vous pouvez acheter un abonnement pour toute la côte est (de Melbourne à Cairns) et “monter et descendre” quand vous le souhaitez. En haute saison, vous devez réserver votre place dans le bus bien à l’avance, sinon vous risquez de ne pas avoir de place du tout. En basse saison, vous devez toujours réserver votre place, mais vous pouvez souvent vous y prendre à la dernière minute.

Il est également possible d’acheter différents pass, par exemple de Sydney à Cairns ou Brisbane. Tout dépend donc de l’endroit où vous vous trouvez, de l’endroit où vous voulez aller et du temps dont vous disposez. La plupart des routards commencent à Sydney et finissent à Cairns (en faisant les mêmes arrêts entre les deux, comme Fraser Island et les Whitsundays), mais il y a beaucoup plus à voir, alors faites vos recherches avant d’acheter un pass. Vous vous rendrez peut-être même compte que l’achat d’une voiture est la meilleure option pour vous. Mais si vous ne voulez pas vous encombrer d’une voiture et d’une assurance, alors le backpacker bus est le meilleur moyen de voir l’Australie.

5. Compagnies aériennes et trains à bas prix en Australie

Si vous êtes pressé d’aller d’une destination à l’autre, il est probablement préférable de prendre l’avion ou le train. Par exemple, il existe un train couchette de Sydney à Brisbane qui couvre les 14 heures de trajet en une nuit. Attention toutefois, le billet le moins cher correspond à un siège et non à un lit, et c’est une façon assez inconfortable de dormir. Cependant, les trains australiens sont de très bonne qualité, en particulier les trains XPT inter-États qui partent de Sydney.

Si l’idée d’un long trajet en voiture (comme les 19 heures de route entre Brisbane et Cairns) vous rebute, l’avion est probablement votre meilleure option. L’Australie compte de nombreuses compagnies aériennes à bas prix, telles que Jetstar, Tigerair et Virgin Australia. Si vous réservez suffisamment à l’avance, vous pouvez souvent obtenir un bon prix. Sinon, si vous savez de quels vols intérieurs vous aurez besoin avant de réserver vos vols internationaux, pourquoi ne pas les mettre sur le même billet ? Qantas propose un Walkabout Pass qui vous permet de voler avec eux partout en Australie pour une fraction du prix.

Backpacking Australia @exploreshaw flying in Australia

Où loger en Australie ?

L’Australie est une plaque tournante du voyage en sac à dos et bénéficie donc naturellement d’une pléthore d’auberges de jeunesse extraordinaires. Découvrez les meilleures auberges de jeunesse d’Australie ici.

Comparez toutes les auberges en Australie

Frais de voyage en Australie

Recommandé par Emily Kammerlohr

L’Australie est un pays cher, mais il est encore possible d’y voyager avec un budget limité. Vous n’avez pas besoin de sacrifier la sécurité ou le confort dans le pays ” Down Under ” pour vivre une magnifique aventure. Il est typique pour les routards en Australie de comparer les budgets et les frustrations concernant le coût élevé de la vie dans ce paradis océanique, mais si vous êtes prudent, il est possible de quitter l’Australie avec de l’argent de côté.

1. Monnaie en Australie

La monnaie australienne est le dollar australien. Il est désigné par le signe du dollar “$”, comme le dollar américain et le dollar canadien. Bien que les taux de change puissent varier quotidiennement, en août 2018, les conversions moyennes sont les suivantes :

Dollar américain vs. Dollar australien :

$1.37 / $1

Euro contre dollar australien :

€1.56 / $1

Livre sterling contre dollar australien :

£1.74 / $1

Dollar canadien vs. dollar australien :

$1.05 / $1

2. Coût des vols vers l’Australie

Le coût des vols vers l’Australie peut varier considérablement, mais un routard au budget serré doit toujours rester à l’affût des soldes et des bonnes affaires. Par exemple, certaines compagnies aériennes organisent souvent des ventes de fin d’année ou des soldes importantes pendant les vacances.

Un autre moyen d’obtenir un billet d’avion bon marché pour l’Australie est d’attendre les tarifs erronés. Il s’agit d’un tarif erroné lorsqu’une compagnie aérienne publie par erreur un tarif bien inférieur au prix du marché – parfois jusqu’à 90 % de réduction. Le seul inconvénient est que les tarifs erronés ne sont pas toujours respectés et que les dates sont généralement limitées.

Au départ du Royaume-Uni, il faut compter en moyenne entre 900 et 1 200 dollars australiens pour un vol au départ de Londres, en l’absence d’offres spéciales. Au départ de l’Allemagne, les vols coûtent environ 1 400 dollars australiens, quel que soit l’aéroport ou la saison. Au départ du Canada, les vols peuvent varier en fonction de la saison et de la ville de départ. Par exemple, un vol au départ de Toronto en septembre peut coûter environ 1 500 dollars australiens, tandis qu’un vol au départ de Vancouver en mai peut coûter 1 300 dollars australiens.

Au départ des États-Unis, la disponibilité des vols et les prix varient considérablement à mesure que le marché devient plus compétitif. Les vols sans escale au départ de San Francisco, Dallas, Houston et Los Angeles coûtent toujours moins de 1 000 dollars australiens.

3. Faire le tour de l’Australie avec son sac à dos : budget quotidien

Avant de partir sac au dos en Australie, vous devriez réfléchir aux expériences que vous aimeriez vous offrir. En effet, si les coûts quotidiens d’un voyage en Australie avec un budget limité peuvent être maintenus à un niveau relativement bas, des expériences telles que le camping sous les étoiles à Uluru ou la navigation dans les îles Whitsunday peuvent être coûteuses, en fonction de la manière dont vous choisissez de les vivre.

Si vous savez déjà quels sont les éléments de votre liste de choses à faire pour lesquels vous êtes prêt à dépenser plus d’argent, vous pouvez intégrer ces coûts dans votre budget initial et ne pas vous inquiéter d’avoir épuisé tout votre argent au moment de les vivre.

Backpacking Australia @exploreshaw baby kangaroo

4. Coût des auberges australiennes

Dans les grandes villes comme Sydney et Melbourne, un lit dans un dortoir de 8 personnes coûte généralement entre 20 et 35 dollars australiens par nuit, tandis que dans les villes plus petites comme Cairns ou Byron Bay, vous pouvez loger moins cher, généralement pour moins de 20 à 25 dollars australiens par nuit.

Vous pouvez réduire considérablement vos frais quotidiens en séjournant dans une auberge qui offre le petit-déjeuner et le Wi-Fi gratuit. En effet, même si les frais d’accès à ces services sont peu élevés (souvent moins de 5 dollars australiens), s’ils sont achetés tous les jours, ils peuvent s’accumuler rapidement.

5. Manger et boire

L’alcool est cher en Australie en raison des coûts d’importation et de la fiscalité. Ne soyez donc pas surpris de voir le cocktail moyen de la ville s’élever à 25 AUD ou plus. Acheter votre alcool au magasin de bouteilles local (appelé “bottle-o” par les Australiens) est toujours moins cher que de sortir. Le “goon”, un vin en sachet très bon marché, est un incontournable de l’expérience australienne du sac à dos.

Un repas assis dans un restaurant moyen peut coûter entre 25 et 40 dollars australiens (même pour un hamburger et des frites), c’est pourquoi de nombreux routards choisissent de faire leurs courses dans des supermarchés comme Woolworths ou Coles et de préparer un repas dans leur auberge de jeunesse.

Si vous avez un budget serré (et que vous voulez goûter à un authentique plaisir australien), arrêtez-vous à la quincaillerie Bunnings Warehouse pour déguster des saucisses à 1 $ tous les dimanches.

6. Visites touristiques

Ce qu’il y a de bien en Australie, c’est qu’il y a tant de choses merveilleuses à voir et à faire qui sont totalement gratuites. Par exemple, alors que l’ascension du Harbour Bridge à Sydney coûte plus de 200 dollars australiens, vous pouvez le traverser à pied gratuitement. De nombreux musées de Sydney et de Melbourne sont également entièrement gratuits et vous pouvez profiter de la nature extraordinaire du nord du Queensland et de l’Outback sans débourser un centime grâce à vos propres randonnées et routes panoramiques. Consultez nos recommandations de choses à faire en Australie ci-dessous.

Backpacking Australia @exploreshaw reef

Meilleurs endroits à visiter en Australie

Recommandé par Eline Schreurs

L’Australie est l’un des pays les plus étonnants au monde. Même si vous y vivez pendant un an, vous aurez du mal à visiter tous les endroits qui figurent sur votre liste de souhaits.

1. Uluru et l’Outback

Le site le plus célèbre d’Australie est Uluru. Ce rocher sacré se trouve au milieu de l’Outback, le vaste désert intérieur de l’Australie. Il faut deux jours pour s’y rendre en voiture et c’est cher, mais tous ceux qui l’ont visité vous diront que cela en vaut la peine. La plupart des routards sont attirés par l’Outback en raison de la promesse d’aventure : vous conduirez pendant des jours sans rencontrer personne d’autre, vous dormirez sous le plus beau ciel étoilé que vous verrez jamais et vous vous sentirez en harmonie avec la nature tout au long du voyage.

Réservez votre auberge à Alice Springs

Backpacking Australia @exploreshaw Uluru

2. Melbourne et la Great Ocean Road

Si vous commencez votre voyage sur la côte est de l’Australie, votre première étape devrait être Melbourne. Connue pour son ambiance décontractée et ses nombreux bars branchés, cette ville ne se résume pas à des endroits où l’on peut boire. Votre itinéraire de routard à Melbourne devrait inclure Hosier Lane, avec les plus beaux graffitis que vous verrez jamais, et les amateurs d’architecture et de livres ne devraient pas manquer l’étonnante State Library of Victoria (Bibliothèque d’État de Victoria). S’il fait beau, promenez-vous le long de la rivière Yarra et traversez le Kings Domain jusqu’à l’impressionnant monument aux morts Shrine of Remembrance. Il faut aussi visiter le Queen Victoria Market, surtout le dimanche, car il y a alors beaucoup de musiciens de rue et de stands de nourriture. Votre auberge peut vous aider à organiser une visite guidée de Melbourne pour les routards si vous êtes intéressé par une visite guidée de la ville.

En quittant Melbourne, vous ne devriez pas manquer l’excursion emblématique le long de la Great Ocean Road. Cette excursion de deux ou trois jours comprend de nombreuses plages et formations rocheuses époustouflantes ; la plus célèbre est celle des Douze Apôtres, qui disparaissent lentement à cause de l’érosion, alors dépêchez-vous si vous voulez les voir.

3. De Melbourne à Cairns : voyage en sac à dos sur la côte est de l’Australie

La plupart des routards optent pour l’itinéraire classique de la côte est lorsqu’ils visitent l’Australie pour la première fois, en prenant la plupart des destinations clés de Melbourne à Cairns. Vous pouvez vous contenter de cet itinéraire si vous ne partez que 3 semaines en Australie, ou prendre le temps de l’étirer sur 3 mois. Vous trouverez ci-dessous une liste des principaux points de repère et attractions que vous devriez inclure lorsque vous faites cet itinéraire classique de l’Australie avec sac à dos.

4. Sydney et les Montagnes bleues

Si vous prévoyez de parcourir la côte est de l’Australie avec votre sac à dos, vous vous arrêterez certainement à Sydney pour quelques jours. Cette ville animée et vibrante possède une gamme incroyable de plages – et, bien sûr, vous devez prendre un selfie avec l’Opéra et passer un après-midi à vous détendre à Hyde Park. Vous pouvez escalader l’emblématique Sydney Harbour Bridge si vous êtes à la recherche d’une aventure à forte dose d’adrénaline, mais vous ne devez pas non plus manquer d’autres sites comme le zoo de Taronga, Luna Park, Circular Quay et The Rocks, et bien d’autres encore.

Si vous préférez les plages, vous découvrirez que la ville offre un large éventail d’options. Prenez le ferry (que je recommande vivement, surtout la nuit) et visitez les plages de Manly et Shelly. Les deux plages sont incroyables et la banlieue de Manly, très animée, vaut également le détour. Bien sûr, vous devez visiter les plages les plus célèbres de Sydney : Bondi Beach (vue dans la série de télé-réalité Bondi Rescue) et Palm Beach (décor du feuilleton télévisé Home and Away). Le moyen le plus simple de se faire de nouveaux amis à Sydney est de se rendre dans un bar pour routards, comme le Scary Canary près de Darling Harbour, et de commencer à parler avec d’autres personnes. La plupart de ces bars sont associés à des auberges de jeunesse, comme le génial bar de l’auberge Wake Up !

Si vous avez envie d’une excursion d’une journée à partir de Sydney, ne manquez pas le parc national des Blue Mountains. Vous pourrez visiter l’époustouflante formation rocheuse des Three Sisters et faire une longue promenade dans le parc pour vous imprégner de toute la beauté naturelle. Réservez une auberge de jeunesse et restez-y pour la nuit – ou même pour quelques jours – car vous y trouverez tant de choses nouvelles et étonnantes à faire.

Consultez notre guide de Sydney

Backpacking Australia @exploreshaw Sydney Harbour Bridge

5. Baie de Byron

Si vous voyagez en bus depuis Sydney, votre prochain arrêt sera probablement Byron Bay. Connue pour être une petite ville hippie et stoner, sa réputation s’est tellement développée que les gens disent que dès que l’on arrive en voiture dans la ville, on devient défoncé. C’était peut-être le cas il y a quelques années, mais aujourd’hui, c’est une destination beaucoup plus touristique. Elle est toujours merveilleuse et possède de sérieuses vibrations hippies, mais elle est aussi plus commerciale. Ne manquez pas de visiter le phare au sommet, il vous offrira une vue fantastique.

Choses incroyables à faire à Byron Bay

6. Côte d’or

L’étape suivante est tout à fait différente : Surfers Paradise. La principale raison pour laquelle les routards s’y arrêtent est de faire la fête : participez à une tournée des pubs dans votre auberge et vous finirez probablement à Sin City, le club où les barmans travaillent en sous-vêtements. Mais la Gold Coast ne se résume pas à la fête. Plongez-vous dans les merveilles naturelles des régions, comme les très Instagramables champs de tournesols d’Allora ou les cascades luxuriantes de la vallée de Tallebudgera.

Choses étonnantes à faire sur la Gold Coast

Backpacking Australia @exploreshaw Gold Coast

7. Brisbane

À proximité de la Gold Coast se trouve la capitale de l’État du Queensland, Brisbane. Certains sont surpris de constater à quel point elle est différente de Sydney et de Melbourne, avec son ambiance unique. Brisbane possède les plus beaux jardins botaniques, dans lesquels on peut se promener pendant des heures. Dirigez-vous vers South Bank pour visiter la magnifique Gallery of Modern Art et la National Library, puis détendez-vous au bord de la rivière sous le soleil ou prenez un verre et profitez du coucher de soleil.

Lors de votre séjour à Brisbane, n’oubliez pas de faire du shopping. Cette ville possède un centre historique magnifique, avec de nombreux endroits et boutiques sympas. Trouvez-vous une nouvelle tenue et allez danser, car il y a beaucoup d’endroits où faire la fête. Brisbane est une ville dynamique avec une histoire intéressante.

Trouver une auberge à Brisbane

8. Noosa

Après toutes ces fêtes, il est temps de se détendre un peu, et il n’y a pas de meilleur endroit que Noosa. Cette petite ville possède les plages les plus magnifiques. N’hésitez pas à vous y arrêter quelques jours, à profiter de la promenade côtière, à faire une excursion en bateau au coucher du soleil et à faire du kayak dans les Everglades. Quoi que vous fassiez ici, ce sera merveilleux.

Trouver une auberge à Noosa

9. L’île Fraser et les Whitsundays

Le prochain point sur votre itinéraire de randonnée pour la côte est de l’Australie est l’un des endroits les plus étonnants au monde. Dirigez-vous vers la ville côtière de Rainbow Beach pour prendre la barge vers Fraser Island. Il s’agit non seulement de la plus grande île de sable du monde, mais aussi du magnifique lac McKenzie et des étincelantes piscines de Champagne. C’est aussi un endroit idéal pour observer les baleines et autres animaux marins (ainsi que les dingos occasionnels). L’île Fraser est un endroit magique. Lorsque le soleil se couche, allez sur la plage avec votre serviette, allongez-vous et regardez les étoiles. C’est la chose la plus impressionnante que vous puissiez voir.

La prochaine étape se situe plus loin sur la côte. La petite ville d’Airlie Beach est un autre point de départ pour une attraction australienne emblématique : les îles Whitsunday. Réservez une excursion en bateau (il existe de nombreuses options) et vous serez transporté vers les plages blanches les plus pittoresques et les plus naturelles et vers l’océan bleu. Vous aurez l’impression d’avoir atterri sur une carte postale. Faites de la plongée avec masque et tuba, louez un paddle board ou détendez-vous simplement.

Découvrez les activités secrètes à faire dans les Whitsundays

Backpacking Australia @exploreshaw island car

10. L’île magnétique et Cairns

Après les Whitsundays, place à Magnetic Island. Pour vous y rendre, vous devez d’abord vous rendre à Townsville; cette ville propose de nombreuses auberges de jeunesse de qualité, vous pouvez donc vous y arrêter pour une nuit ou vous rendre directement sur l’île pour séjourner dans l’une des auberges de jeunesse de la ville. Pendant que vous y êtes, ne manquez pas de louer l’une des emblématiques voitures de location roses de l’île (pour un peu de réalisme à la Barbie). Conduisez jusqu’au Bungalow Bay Koala Village et caressez ces adorables animaux dans ce magnifique sanctuaire. Après cela, dirigez-vous vers la plage pour un après-midi de détente et profitez du coucher de soleil avec une boîte de “goon” et vos amis.

Vous êtes maintenant presque arrivé à Cairns, mais si vous le souhaitez, vous pouvez faire un arrêt supplémentaire lorsque vous parcourez la côte est de l’Australie avec votre sac à dos : Mission Beach. C’est ici que vous pourrez essayer de sauter en parachute si vous êtes enthousiaste – sinon, dirigez-vous directement vers Cairns et son célèbre Gilligan’s Backpacker Hotel & Resort. Cette auberge est réputée pour ses légendaires soirées festives – mais ne manquez pas les incroyables excursions d’une journée que vous pouvez faire à partir d’ici : la Grande Barrière de Corail, la forêt tropicale de Daintree, Cape Tribulation et l’exploration des magnifiques chutes d’eau autour de Cairns.

Trouvez votre auberge à Cairns

11. Itinéraire sac à dos dans le nord et l’ouest de l’Australie

La plupart des routards ne parcourent que la côte est lors de leur premier voyage, mais ce pays incroyable a une autre facette. Si vous voulez voir la véritable Australie, vous devez aller sur la côte ouest. C’est plus rude, il n’y a pas de grandes villes, mais c’est une expérience différente et (à mon avis) plus authentique de l’Australie. Si vous voulez conduire vous-même sur la côte ouest, je vous recommande de louer une voiture à quatre roues motrices. C’est le seul moyen d’aller dans tous les endroits sympas, car la côte ouest a des endroits qui sont vraiment hors des sentiers battus.

Endroits géniaux à visiter en Australie occidentale

Backpacking Australia @exploreshaw Outback

12. Darwin

Si vous voulez quitter le “Top End” de l’Australie et descendre la côte ouest, Darwin est votre première étape. C’est l’une des plus grandes villes que vous découvrirez au cours de cet itinéraire – et elle est en pleine ébullition. La plupart des routards se retrouvent dans la piscine de l’auberge car la mer est pleine de méduses mortelles… et de crocodiles. Oui, c’est vrai, des crocodiles. Si vous aimez les crocodiles, n’allez pas les chercher sur la plage, mais rendez-vous à Crocosaurus Cove, un aquarium où vous aurez l’occasion de les approcher et de les nourrir.

Trouver une auberge à Darwin

13. Le lac Argyle et les parcs nationaux

Une fois que vous aurez franchi la frontière de l’Australie occidentale, vous arriverez au lac Argyle, qui offre les plus beaux couchers de soleil. Faites le tour du lac en bateau et nagez avec des crocodiles non dangereux. Après le lac Argyle, vous pouvez vous rendre au parc national de Purnululu, qui présente de fantastiques formations rocheuses ; il vaut la peine de se renseigner sur l’histoire des indigènes dans cette région. Ensuite, vous pouvez vous rendre au parc national de King Leopold Range et faire l’une des promenades ou simplement vous détendre et profiter de la nature.

backpacking Australia - watefall

14. Broome

Vous arrivez maintenant à Broome, la troisième plus grande ville de cet itinéraire pour routards. Il n’y a pas grand-chose à voir à Broome (la ville compte environ quatre rues), mais cela vaut la peine de s’arrêter à Cable Beach, où les couchers de soleil sont incroyables. Vous pouvez même faire du chameau sur la plage.

Trouver une auberge à Broome

15. Parc national de Karijini

La côte ouest de l’Australie possède certains des plus beaux parcs nationaux, dont le parc national de Karijini. La meilleure chose à faire ici est de marcher à travers les grandes formations de roches rouges – c’est tellement étonnant qu’on a l’impression d’être dans un film.

16. La baie des requins

Si vous aimez les animaux marins, vous devez vous arrêter à Shark Bay (également connue sous le nom de Monkey Mia). Il y a un spectacle avec des dauphins sauvages, où vous pouvez apprendre beaucoup de choses sur leurs habitudes et certains chanceux peuvent nourrir les dauphins. Il est également possible de faire une excursion en bateau pour découvrir la vie marine locale.

Trouver une auberge à Monkey Mia

17. Parc national de Kalbarri

Le parc national suivant est aussi le plus célèbre de la côte ouest : Le parc national de Kalbarri. Ici, vous trouverez beaucoup de belles promenades, mais assurez-vous d’en essayer une qui se termine à Nature’s Window – vous ne trouverez jamais un meilleur endroit pour capturer le coucher de soleil pour votre Instagram. Ne soyez pas effrayé quand je vous dis cela, mais il a également figuré dans le film Wolf Creek.

Trouver une auberge à Kalbarri

18. Perth et Freemantle

Après tous ces voyages, vous arriverez enfin à Perth. C’est la plus grande ville de la côte ouest et l’attraction la plus célèbre est Kings Park. Vous devez également visiter Freemantle, où se trouve un charmant marché. Vous pouvez également vous promener dans Perth, aller dans un pub sympa et commencer à discuter avec les habitants, qui sont très sympathiques. Vous pouvez également faire une excursion d’une journée dans le désert des Pinnacles, qui regorge de formations rocheuses incroyables (et amusantes).

Activités gratuites à Perth

Cuisine australienne

Recommandé par Zuleika Conte

Si vous pensez à la cuisine australienne, la première chose qui vous vient à l’esprit est probablement de “jeter des crevettes sur la barbie”, avec quelques saucisses et un steak extrêmement bien cuit, le tout arrosé de quelques (douzaines de) Fosters. Cette représentation de la cuisine traditionnelle australienne n’est pas tout à fait juste, mais elle ne l’est pas non plus. Tout d’abord, les Australiens appellent cela des crevettes et non des gambas et, bien que le steak ait été autrefois préféré à une consistance semblable à celle du charbon de bois, ceux que j’ai rencontrés au cours de mes voyages étaient tous magnifiquement cuits. Il est indéniable que les Aussies aiment leur bière, mais la variété va bien au-delà de la Fosters, surtout dans le domaine de la bière artisanale, de plus en plus populaire.

L’ironie, c’est que même si une douzaine de stéréotypes viennent à l’esprit lorsqu’on imagine la cuisine australienne, c’est tout le contraire que de se limiter à quelques clichés culinaires. La cuisine australienne reflète, sans surprise, le mélange incroyablement diversifié de cultures qui ont, à un moment ou à un autre, élu domicile en Australie – des cultures indigènes aux cultures asiatiques et méditerranéennes, entre autres. Mod Oz – ou cuisine australienne moderne – est la tentative de fusionner toutes ces influences éclectiques en quelque chose d’exclusivement australien.

Backpacking Australia @exploreshaw Australian food

Les chefs commencent de plus en plus à ajouter à leurs plats des“bush tucker” (aliments originaires du pays et traditionnellement associés au régime alimentaire des indigènes australiens). Le wattleseed, une plante indigène généralement moulue et rôtie, fait son apparition dans les restaurants du pays et se retrouve dans toutes sortes de plats. Vous pouvez l’essayer au célèbre restaurant Attica de Melbourne, où elle est servie avec du wallaby (le petit cousin du kangourou) et des groseilles indigènes. Il n’est pas rare de voir du wattleseed, de la poitrine de porc, des kofte et des pâtes dans un même menu Mod Oz, reflétant ainsi toutes les influences culturelles qui constituent l’identité culinaire de l’Australie.

Mais Mod Oz se limite encore principalement aux grandes villes et, même dans ce cas, aux restaurants les plus branchés. Tout aussi australienne et influencée par la culture, la scène gastronomique des banlieues, avec ses pâtés en croûte de station-service et ses plats de pub, n’est pas en reste. Les classiques comme la tourte à la viande et le fish and chips sont d’origine britannique, tandis que des plats comme le “chicken parm”– un élément de base du menu des pubs australiens – sont le fruit de l’arrivée d’immigrants italiens dans les années 1950. Les restaurants de hamburgers et les magasins de poulets, qui disparaissent régulièrement, reflètent bien sûr l’influence omniprésente des États-Unis.

Mais même si ces aliments proviennent d’autres pays, les Australiens y ont ajouté leur touche personnelle. Les magasins de poulet ne seraient pas les mêmes sans l’inimitable sel de poulet – un mélange d’épices typiquement australien composé d’ail, d’oignon, de paprika et de curcuma. Malgré son nom, il est traditionnellement utilisé non pas sur le poulet, mais sur des frites délicieusement fraîches et coupées en morceaux. Un autre classique australien est le burger “works” – un burger qui comprend, sans surprise, tout ce qu’il faut : œuf, tomate, laitue, fromage, une tranche d’ananas occasionnelle et un ingrédient que je n’ai jamais vu que dans un burger australien, la betterave bien-aimée.

Certains des aliments les plus emblématiques d’Australie ne sont pas des plats traditionnels, mais des marques bien-aimées “made-in-Australia”. Cet attachement nostalgique – presque patriotique – à des marques comme Vegemite ou Tim-Tams s’explique peut-être par le fait que, contrairement à d’autres plats originaires d’ailleurs, elles ne peuvent être revendiquées par aucune autre nation. Bien sûr, une autre raison de cet attachement est que ces produits sont bons – vraiment, vraiment bons.

Comme la Marmite, on aime ou on déteste la Vegemite, un extrait de levure brun foncé et gluant contenant divers additifs végétaux et épicés ; moi, je l’adore. On dit que les touristes doivent s’y habituer (et c’est peut-être vrai), mais il est également vrai qu’il faut l’appliquer exactement comme il faut : du pain blanc tranché – parfaitement grillé jusqu’à ce qu’il soit juste doré et très légèrement moelleux au milieu ; une généreuse rasade du meilleur beurre que vous puissiez trouver ; et enfin une fine couche (comme on dit – un petit peu suffit) de Vegemite. Accompagné d’une tasse de thé bien chaude, je défie quiconque de ne pas l’aimer.

L’importance d’une consommation correcte vaut également pour d’autres marques d’aliments. Prenez les Tim-Tams: la meilleure façon de les manger est de mordre en diagonale chaque extrémité, de placer une extrémité mordue dans votre bouche, de tremper l’autre dans une boisson chaude et d’aspirer, en utilisant le Tim Tam comme une paille. Au fur et à mesure que le liquide est aspiré, le biscuit commence à se désintégrer en une masse gluante et chocolatée. C’est à ce moment-là qu’il faut le mettre en bouche avant qu’il ne fonde complètement. Le timing est essentiel.

La seule façon de découvrir la cuisine australienne est de la découvrir dans son contexte : faites le plein de flat whites et de toasts au levain avec de l’avocat écrasé dans un café hipster omniprésent le matin, déjeunez dans un restaurant de fusion asiatique et terminez par une tourte à la viande coupable et du ketchup de la station-service après une nuit passée à couler des goélettes au pub.

Backpacking Australia @exploreshaw Australian cafe

Culture et coutumes australiennes

Recommandé par Zuleika Conte

1. Le peuple australien

Si vous avez vu Crocodile Dundee, vous savez que tous les Australiens sont bronzés et blonds, qu’ils se rasent au couteau et qu’ils luttent contre des crocodiles pendant leur temps libre. D’accord, vous savez que tout cela est absurde (je l’espère), mais le film a raison de dire à quel point les Australiens sont décontractés, amicaux et sans prétention. S’il y a une chose que les Australiens n’aiment pas (et ils sont généralement très tolérants), c’est d’être trop grand pour ses bottes. Ne soyez pas surpris si votre nouveau compagnon vous dit qu’il aime votre nouvelle coupe de cheveux et qu’il poursuit en vous demandant si vous avez été écrasé par une tondeuse à gazon. Cela signifie probablement qu’il vous apprécie vraiment et, en plus, il se moque de lui-même.

Un meilleur point de départ pour comprendre la culture australienne est le film culte The Castle: l’histoire d’une famille qui se bat pour sauver sa maison, même si elle se trouve sur une décharge toxique à côté d’une piste d’aéroport, parce que c’est une “maison, pas une maison”. S’appuyant sur la “loi du bon sens”, ils se battent pour leur château avec tout ce qu’ils ont, c’est-à-dire beaucoup d’amour et de bonne humeur. Basé sur le temps que j’ai passé en Australie avec ce que je considère aujourd’hui comme ma deuxième famille, ce film est le reflet parfait des priorités australiennes, où les relations passent avant tout le reste. Il y a même un mot australien pour cela : mateship.

2. Les salutations australiennes

Rencontrer un Australien est généralement assez décontracté. Une poignée de main et un sourire suffisent. Si le “G’day” n’est peut-être pas aussi répandu qu’on l’imagine, un “how ya doing” ou “how ya going, mate” n’est pas rare. L’ancien joueur de cricket Dennis Lillee est célèbre pour avoir accueilli la reine avec un joyeux “G’day, how ya going ? Les Aussies préfèrent généralement appeler les gens par leur prénom, parfois même lors d’événements formels ou professionnels. En fait, à part le fait d’être amical et terre-à-terre, il n’y a pas beaucoup de règles strictes en ce qui concerne l’étiquette australienne.

3. Le mode de vie australien

95 % des Australiens vivent sur la côte et ne sont jamais très loin de la plage la plus proche, même dans les villes. Cette situation, associée à un temps généralement radieux, fait que le mode de vie balnéaire des Australiens est bien réel. Si l’emploi du temps chargé des gens les empêche de se rendre à la plage en maillot de bain aussi souvent que les feuilletons télévisés comme Home and Away le laissent entendre, ils partagent tous un même amour pour le plein air. Cela se traduit par un mode de vie plutôt actif. La natation, le surf, le cricket et le football sont des passe-temps très populaires. Et quand les gens ne font pas de sport, ils le suivent à la télévision. Les finales de football sont attendues avec impatience pendant des semaines, tandis que les longues journées d’été sont consacrées au cricket.

Lorsqu’ils ne font pas de barbecue à la plage, les gens se retrouvent au pub local. En Oz, le pub n’est pas seulement un endroit où l’on boit, mais aussi un lieu où l’on passe du temps avec la famille et les amis, où l’on écoute de la musique, où l’on joue aux pokies (machines à poker) ou où l’on participe à la tombola quotidienne.

La culture florissante des cafés australiens est un peu plus récente. Elle s’étend non seulement aux délicieux lattes et flat whites, mais aussi au rituel plus large du brunch, qui comprend généralement des toasts au levain, des œufs biologiques et des avocats sous l’une ou l’autre forme. En Australie, le café ne consiste pas à se ravitailler avec un expresso rapide, il fait partie d’un mode de vie décontracté, qui est pris très au sérieux. À Bondi, on m’a demandé si je voulais mon café en “papier ou en céramique” Ma confusion devait être aussi évidente que le décor de marbre : “à consommer sur place ou à emporter ? Dix minutes plus tard, j’avais mon café en grains éthiopiens, préparé dans un appareil qui semblait sortir du décor de Charlie et la Chocolaterie. Il s’avère que les haricots éthiopiens ont un goût assez amer. Lorsque j’ai demandé “Pourrais-je avoir du sucre, s’il vous plaît ?”, on m’a répondu : “Nous ne servons pas de sucre ici : “Nous ne servons pas de sucre dans cet établissement”. Les Oompa-Loompas seraient horrifiés.

Backpacking Australia @exploreshaw Kangaroo

4. Traditions, fêtes et festivals australiens

Outre les grandes fêtes religieuses de Noël et de Pâques, l’Australie célèbre tout au long de l’année une multitude de fêtes et de festivals qui reflètent les différents aspects de son patrimoine culturel.

Australia Day (26 janvier) est la fête nationale officielle de l’Australie. Elle est traditionnellement célébrée autour d’un barbecue, en regardant des matchs de cricket et, bien sûr, en buvant de la bière fraîche. C’est aussi un jour assez controversé et, dans la plupart des grandes villes, vous verrez des manifestations contre l'”Invasion Day”, qui attire l’attention sur l’impact que la colonisation blanche a eu sur la population indigène d’Australie depuis 1788.

Le Yabun Festival (également le 26 janvier) est l’un des plus grands festivals indigènes d’Australie, qui se tient chaque année à Sydney. L’événement présente des spectacles culturels traditionnels aborigènes et insulaires du détroit de Torres, de la musique en direct, des tables rondes et des stands de marché proposant de l’artisanat traditionnel.

Le festival de Sydney (3 semaines en janvier) est un festival artistique majeur qui se tient à Sydney et qui attire environ 500 000 personnes chaque année. Il propose des centaines d’événements organisés par des artistes locaux et internationaux, notamment du théâtre, de la musique contemporaine et classique, de la danse, du cirque et des arts visuels.

Mardi Gras (fin février/début mars) est l’un des plus grands défilés de la fierté LGBT au monde et se tient chaque année à Sydney.

Anzac Day (25 avril) commémore les militaires australiens et néo-zélandais. Des services commémoratifs sont organisés dans tout le pays à l’aube et des marches sont organisées dans toutes les villes du pays.

La Melbourne Cup (premier mardi de novembre) est une course de chevaux annuelle et l’un des événements sociaux les plus populaires d’Australie. Pour la course principale, les gens se parent de leurs plus beaux vêtements et de nombreux bureaux ferment dans tout le pays. L’événement est si populaire que ce jour est un jour férié officiel dans l’État de Victoria.

L’Australie est-elle dangereuse ?

Recommandé par Emily Kammerlohr

Elle ne l’est pas ! Enfin, en grande partie.

J’avais TELLEMENT peur de venir en Australie à cause des serpents – et de la phobie que j’en ai. J’imaginais des pythons se glissant hors de mes toilettes pendant la nuit et des araignées australiennes se cachant dans mes chaussures, attendant de m’attaquer. Pourtant, les Australiens à qui j’ai parlé ont levé les yeux au ciel lorsque j’ai dit cela.

Bien qu’il y ait beaucoup d’animaux mortels sur le continent australien, les villes sont aussi sûres que n’importe quelle autre grande ville. Toutefois, lorsque vous vous trouvez dans le bush ou dans d’autres zones plus régionales, le bon sens vous permettra de rester en sécurité.

Les Australiens sont de grands plaisantins – ils aiment jouer avec la folie des animaux australiens dangereux pour s’amuser aux dépens des touristes. En voici un exemple frappant : les “Drop Bears”. Les koalas sont-ils dangereux ? Absolument pas, mais vous avez peut-être entendu parler de leurs cousins déments, les Drop Bears. Il s’agit de créatures enragées qui se cachent dans les arbres et “tombent” sur leurs victimes pour les attaquer. Ne vous inquiétez pas, il s’agit d’un mythe, mais n’hésitez pas à jouer le jeu si un Australien vous en parle pour rire un peu.

N’oubliez pas : les nombreux animaux australiens dangereux peuvent être mortels. Restez vigilant dans les zones rurales, suivez toujours les instructions de votre guide et ne provoquez jamais un animal. La plupart des blessures, comme les morsures de serpent ou les griffures de kangourou, surviennent lorsque nous nous approchons un peu trop près de la faune.

Conseils aux voyageurs pour l’Australie

Recommandé par Zuleika Conte

1. Préparez-vous à de longs voyages

L’Australie. Est. Énorme. Je veux dire, vraiment immense. La durée du trajet en bus entre Sydney et Cairns, l’itinéraire le plus populaire auprès des routards, est d’un peu moins de 50 heures. C’est un long moment pour jouer à l’espion. La plupart des bus sont équipés de prises de courant, alors n’oubliez pas de télécharger vos morceaux ou émissions préférés. Si vous avez le mal des transports, faites des réserves de médicaments contre la nausée. Des écouteurs anti-bruit et un oreiller pour la nuque sont aussi vos amis.

2. Voyager seul en Australie

Voyager en solitaire est une perspective intimidante, mais si vous devez le faire n’importe où, l’Australie est l’endroit idéal. L’Australie est l’une des destinations les plus populaires au monde pour les randonneurs, et tout est fait pour que vous vous amusiez et que vous rencontriez facilement de nouvelles personnes. La plupart des auberges de jeunesse proposent des activités sociales nocturnes et certains bus, comme le Oz Experience, organisent une foule d’activités, comme des randonnées et des visites touristiques, aux arrêts qui jalonnent votre itinéraire.

3. Surveillez le temps

L’Australie est synonyme de soleil implacable, n’est-ce pas ? Pas tout à fait – beaucoup de gens ne savent pas que le Territoire du Nord (y compris Darwin et Kakadu) connaît une saison des pluies intense de novembre à avril, tandis que Melbourne est réputée pour avoir “quatre saisons en un jour” (passant d’une chaleur torride à des vents glacials en l’espace de quelques heures). Si vous vous rendez à Uluru au printemps, les incontournables moucherons de la toundra sont une autre bizarrerie saisonnière dont il faut se méfier. La bonne nouvelle, c’est que vous aurez une excuse pour porter votre chapeau en liège et vous prendre pour Mick Dundee (ou acheter un chapeau en filet dans le magasin du coin).

4. Que faut-il emporter pour l’Australie ?

Bien que votre thermostat intérieur soit réglé sur une température très élevée la plupart du temps, sachez que (selon la période de l’année et l’endroit) il peut faire assez frais, surtout la nuit. En hiver, les températures dans le désert peuvent descendre en dessous de zéro. Si vous voyagez vers le sud en hiver, n’oubliez pas d’emporter des vêtements chauds. Sinon, emportez les vêtements que vous trouvez les plus confortables, ainsi que quelques articles plus élégants. Les boîtes de nuit des villes ne vous laisseront pas partir avec des tongs – et je n’ai probablement pas besoin de vous le dire, mais… emportez de la crème solaire. En grande quantité. Comme disent les locaux : “slip, slap, slop”. À part cela, il s’agit des éléments essentiels classiques : lunettes de soleil, lampe de poche (si vous n’en avez pas sur votre téléphone), bouteille d’eau, médicaments de base (en particulier des anti-allergènes) et, si vous le pouvez, une batterie ou un chargeur solaire.

5. Apprenez le jargon

OK, celle-ci est facile. Première leçon : abrégez tout. Envie d’un biscuit ? Demandez un biccy. Une envie de McDonald’s ? Demandez le Macca’s le plus proche. Vous pouvez le faire pour presque tout. Après-midi = Arvo. Station-service = Servo. Ambulance = Ambo. Et ainsi de suite.

Commander une bière sera probablement votre premier pas pour franchir la barrière de la langue, alors voici ce qu’il en est :

– une goélette est un grand verre de 450 ml, sauf dans le Victoria et le Queensland où il s’agit d’une pinte, et

– un petit verre s’appelle un pot dans l’État de Victoria et le Queensland, un middy en Nouvelle-Galles du Sud et en Australie occidentale, ou une poignée dans le Territoire du Nord.

Vous avez compris ? Prenez une autre stubby (une petite bouteille de bière) et vous comprendrez. Sauf si vous êtes dans le Victoria ou le Queensland.

6. Vaccins pour l’Australie

Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre en Australie, mais là où il y a des mozzies, il y a un risque. L’OMS recommande de se faire vacciner contre l’hépatite A, l’hépatite B, la rage, l’encéphalite japonaise et la grippe.

7. Planifiez un itinéraire approximatif

Ne vous contentez pas d’une liste de contrôle. Lorsque vous vous retrouvez avec d’autres routards qui vous racontent les endroits incroyables qu’ils ont visités, il peut être tentant de céder à la FOMO et d’essayer d’en faire trop. De même, vous pourriez trouver un groupe avec lequel vous vous entendez bien et passer plus de temps que vous ne l’auriez voulu au même endroit. Même s’il est bon de rester flexible et ouvert d’esprit, essayez de planifier au moins un itinéraire approximatif des endroits que vous voulez vraiment privilégier – à moins que vous n’ayez tout le temps du monde. Vous serez déçu de ne pas avoir pu faire du camping sauvage et conduire des 4×4 sur la plage de l’île Fraser pour passer une nuit de plus à Brisbane.

8. Travailler pour vivre

Si vous cherchez à travailler pendant votre voyage, vous pouvez consulter les sites habituels(Gumtree, Indeed, Seek) et certains sites spécifiques aux routards (comme le Backpacker Job Board). Pour le travail occasionnel, il existe de nombreuses possibilités d’hébergement et de nourriture en échange de 4 à 6 heures de travail, peut-être même dans l’auberge où vous logez. L’expérience la plus populaire est le WWOOFing (travailleurs volontaires dans des fermes biologiques), mais Workaway et HelpX offrent des possibilités similaires. Pour ces deux types de travail, vous aurez besoin d’un visa vacances-travail, qui est valable 12 mois et vous permet de travailler pour chaque employeur pendant un maximum de 6 mois. Si vous obtenez un visa de travail, veillez à demander également un TFN, sinon 45 % de vos revenus seront automatiquement déduits des impôts ! Vous pouvez le faire en ligne, à condition d’avoir une pièce d’identité et de pouvoir fournir une adresse en Australie.

Comment et où trouver des emplois pour les routards en Australie ?

backpacking Australia - palm trees

9. Impôts australiens pour les routards

Si vous demandez un visa de travail, sachez que l’Australie a récemment introduit une taxe sur les travailleurs vacanciers (backpackers) de 15 % sur les 37 000 premiers dollars australiens de revenus. Mais réjouissez-vous, ils ont au moins réduit les frais de demande de visa de 50 dollars australiens ! Autre bonne nouvelle : une fois que vous avez séjourné en Australie pendant 6 mois, vous pouvez demander le remboursement des impôts payés en trop. Il y a plusieurs raisons à cela, mais vous serez probablement plus intéressé par le fait que le montant moyen remboursé est de 2 600 dollars australiens. Pour ce faire, vous devez vous munir d’une pièce d’identité, de votre numéro de dossier fiscal et des bulletins de salaire de chaque employeur. La déclaration est obligatoire et doit être effectuée avant la fin de l’année fiscale, le 30 juin.

Une fois que vous avez quitté l’Australie, vous pouvez également demander à récupérer votre super payment si vous avez gagné plus de 450 AUD par mois. Ces paiements ne sont pas déduits de votre salaire, mais sont versés par votre employeur en vue de votre retraite, et comme vous ne prenez manifestement pas votre retraite en Australie, vous pouvez demander leur remboursement ! Si tu ne trouves pas tes documents ou si tu trouves la procédure trop confuse, tu peux faire appel à un agent agréé comme Taxback.com pour remplir ta déclaration – ils ont un site Internet génial et rendent toute la procédure très facile.

10. Carte SIM australienne

L’option la moins chère pour les appels, les textes et les données en Australie est d’apporter votre propre téléphone débloqué de chez vous et d’acheter un plan prépayé SIM-only. De cette façon, vous ne serez pas lié à un contrat et les forfaits sont simples, bon marché et pratiques. Si vous n’avez pas de téléphone débloqué, vous pouvez en acheter un nouveau et une carte SIM, mais c’est plus cher. Privilégiez le paiement au fur et à mesure et vous pourrez ainsi suivre vos dépenses.

La plupart des magasins de téléphonie peuvent vous vendre une carte SIM, l’enregistrer et l’activer pour vous, à condition que vous ayez une pièce d’identité avec photo. Il vous suffit ensuite de recharger en ligne ou au supermarché, à la poste ou dans la plupart des stations-service. Il se peut que vous deviez rechercher des détaillants spécifiques pour les petites compagnies de téléphone.

Bien entendu, avant de choisir votre forfait, vous devrez choisir votre réseau. Il existe trois réseaux de téléphonie mobile en Australie : Telstra, Optus et Vodafone. Bien que ces réseaux soient généralement les plus chers, il existe des opérateurs alternatifs plus petits, appelés MVNO, qui leur achètent la connectivité réseau à des tarifs de gros. Cela signifie qu’ils peuvent vous proposer des offres beaucoup plus intéressantes.

Actuellement, Telstra a la meilleure réputation en matière de service et de connectivité, en particulier dans les zones rurales. Le MVNO le plus populaire relié à Telstra est Boost, qui semble offrir aux routards le meilleur compromis entre prix et connectivité. Si ce n’est pas votre priorité, et que vous êtes plus intéressé par les données ou les appels internationaux, par exemple, demandez au magasin de téléphonie quelles sont les meilleures options pour vous.

📷 Toutes les images sont d’Emma Shaw (sauf mention contraire)

Vous aimerez peut-être aussi…

⭐️ Backpacking Vietnam

⭐️ Backpacking Canada

⭐️ Backpacking Indonésie

Épinglez ce blog pour plus tard !

backpacking-australia

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut