L’itinéraire ultime en Afrique du Sud pour les routards

Language Specific Image

hamba Kahle” (bien), “let’s have a braai” ( barbecue) et “it was so lekker” (génial/bon/ savoureux) ne sont que quelques-unes des phrases que vous entendrez dans le mélange des langues lorsque vous atterrirez en Afrique du Sud. Avec onze langues nationales et des groupes culturels correspondants, l’Afrique du Sud est une ruche culturelle chaotique qui vous fera chanter avec les Zoulous et brailler avec les Afrikaaners avant la fin de votre voyage. Surnommée la nation arc-en-ciel en raison de sa diversité culturelle, l’Afrique du Sud offre un paysage naturel tout aussi varié. Des déserts aux forêts, des montagnes aux prairies et un littoral long et varié, un itinéraire de deux semaines en Afrique du Sud vous permettra de cocher votre liste de choses à faire plus vite que vous ne l’écrirez. Allons-y !

📷 @timalanjohnson

Itinéraire en Afrique du Sud – 2 semaines

Jours 1 – 5 : Le Cap

Affectueusement nommée par les locaux comme la ville mère, Cape Town est un haut lieu du tourisme sud-africain en plein essor et probablement l’endroit le plus accessible pour les routards qui souhaitent se familiariser avec le pays. Bien que la location d’une voiture soit toujours la meilleure option pour se déplacer en Afrique du Sud, le Cap dispose d’un système de bus sûr et pratique, le MCiTi bus, qui vous permet de vous rendre dans la plupart des lieux d’intérêt. Sinon, Uber est votre ami bon marché et joyeux et la meilleure option pour vous déplacer la nuit. La ville s’étend autour de l’emblématique Montagne de la Table et le long de la côte atlantique, avec en toile de fond la chaîne de montagnes Cape Fold Belt. Des centaines de sentiers naturels, de piscines rocheuses étincelantes, de sports nautiques et d’activités d’aventure sont facilement accessibles depuis n’importe quel endroit de la ville, ce qui en fait un terrain de jeu pour les amoureux de la nature et les amateurs d’adrénaline.

📷 @austindistel

Pour ceux qui préfèrent manger et boire à la découverte d’un pays, le Cap sera tout à fait dans vos cordes. Elle compte un certain nombre de fermes viticoles pittoresques qui proposent des dégustations bon marché de certains des meilleurs vins du monde. Celles de la route des vins de Constantia sont à couper le souffle, avec des vues spectaculaires et une atmosphère détendue. Le bus MyCiTi peut vous y emmener et, selon la quantité de vin que vous buvez, vous pouvez vous rendre dans différentes exploitations au fur et à mesure. Le Cap possède également de nombreux marchés éclectiques et une infinité d’options de nourriture bon marché pour les routards à petit budget. Le Old Biscuit Mill Market à Woodstock est très populaire, et le quartier regorge de magasins vintage et de cafés artisanaux. Le Cape Point Vineyards Noordhoek Community Market est un marché de produits alimentaires et de vins qui offre des vues pittoresques sur le vignoble et le lac au coucher du soleil, tandis que le Oranjezicht City Farm Market est un endroit central et convivial où l’on trouve des produits frais de la ferme. Pour une bonne dose de caféine, Truth Coffee est un café de renommée mondiale qui se double d’une expérience steampunk immersive. Par temps chaud, leur café glacé est imbattable.

Surplombant la ville, Table Mountain fait la fierté des habitants de Capeton et, bien que vous puissiez l’apercevoir d’un peu partout, la vue depuis le sommet est inégalée. Ne vous inquiétez pas si vous avez laissé vos chaussures de randonnée à la maison, un téléphérique vous emmène jusqu’au sommet plat et est facilement accessible avec le bus MyCiTi. Il existe plusieurs itinéraires pour gravir la montagne de la Table, de l’ascension relativement facile par des escaliers rocheux à l’escalade mortelle des falaises. Choisissez le sentier qui convient le mieux à votre forme physique et à votre goût de l’aventure ! L’itinéraire de randonnée le plus populaire, le plus sûr et le plus facile est celui de la gorge de Platteklip, qui commence près de la station du téléphérique. Ce sentier est modérément facile, avec seulement des marches, et de nombreuses occasions de reprendre son souffle tout en faisant semblant d’admirer la vue. Les vues panoramiques et le sentiment chaleureux de flou lorsque vous arrivez au sommet en valent la peine.

📷 @renateeriksen

Pour vous immerger dans la culture malaise du Cap, visitez le quartier historique et coloré de Bo-Kaap, un ensemble excentrique et lumineux de maisons datant des années 1760 dont vous reconnaîtrez peut-être les couleurs arc-en-ciel sur de nombreux fils Instagram. Ce quartier multicolore, anciennement connu sous le nom de quartier malais, a été construit pour servir de lieu de vie loué aux esclaves originaires de Malaisie, d’Indonésie et du reste de l’Afrique. Ces personnes étaient connues sous le nom de Cape Malays, et une culture distincte s’est développée à partir de leurs descendants. Les “huurhuisjes” (maisons de location) étaient blanches lorsque les esclaves y vivaient. Lorsqu’ils ont pu acheter une propriété, on pense que pour célébrer leur liberté, ils ont peint leurs maisons de couleurs vives. De nombreuses familles malaises du Cap vivent dans ces maisons depuis des générations et Bo-Kaap est une visite incontournable pour commencer à comprendre l’héritage culturel de l’Afrique du Sud. Si vous voulez plonger plus profondément, Cape Fusion Tours propose un formidable cours de cuisine d’une demi-journée sur la nourriture malaise du Cap.

📷 @claudiofonte

Le centre-ville est chaotique, avec des marchands ambulants qui crient “de l’eau minérale pour votre fille” ou “des mangues, des mangues – partout où se trouve une femme, l’homme va !” – le simple fait de s’y promener est une expérience. Promenez-vous dans Long Street, un quartier funky avec des œuvres d’art de rue impressionnantes, des magasins vintage et des bars animés avec de grandes terrasses pour observer les gens. Faites attention aux pickpockets dans ce quartier, car c’est une rue tristement célèbre pour se faire piquer son téléphone. Dirigez-vous vers Green Market Square pour marchander des œuvres d’art africaines faites à la main, ou vers le V&A Waterfront pour une excursion en bateau au coucher du soleil ou un déjeuner avec vue sur le port. Faites un saut à Yours Truly sur Kloof Street, un café/bar rempli de routards et de locaux à partir de 17 heures tous les après-midi, et terminez la journée avec une bière glacée sur la terrasse du jardin à l’étage. Au bout de la rue se trouve la Kloof Street House, un lieu de fantaisie visuelle qui vous donnera l’impression d’être tombé dans le terrier du lapin, directement dans un roman de Lewis Carroll – la nourriture fantastique n’est qu’un bonus.

Si vous avez loué une voiture, la boucle de la péninsule du Cap est un mini-voyage spectaculaire qui peut se faire en une journée et qui regorge de sites et d’activités. Si la circulation locale irrégulière est trop intimidante, vous pouvez fractionner le trajet et utiliser Uber pour vous déplacer (le bus MyCiTi ne circule pas ici). Dirigez-vous vers la plage de Muizenberg, le premier arrêt de la boucle. Vous pourrez y profiter d’une eau plus chaude et de petites vagues qui en font l’endroit idéal pour les surfeurs débutants – vous pouvez louer des combinaisons et des planches à bas prix et apprendre par vous-même, ou prendre des leçons. Muizenberg a une ambiance décontractée, à l’opposé des autres plages prestigieuses de la région du Cap. Kalk bay, le village voisin, est pittoresque et idyllique, parsemé de cafés accueillants, de boutiques de vêtements de plage de marque et du célèbre Kalkys – le meilleur fish and chips du Cap.

Plage de Muizenberg 📷 @_entreprenerd

Depuis Kalk Bay, dirigez-vous vers Boulders Beach (R160/£8) et allez voir les pingouins – pas ceux de l’Arctique, ceux d’Afrique qui sentent mauvais mais qui sont incroyablement mignons. Ouvrez l’œil pour voir les baleines et les dauphins. Si vous ne conduisez pas, terminez votre journée dans la ville voisine de Simons Town, sinon le retour en Uber risque d’être coûteux. Depuis Boulders Beach, la route continue le long de la côte en direction de Cape Point et du Cap de Bonne Espérance, en passant par une grande réserve naturelle (entrée R320/£15) qui s’étend de l’extrême sud de la péninsule jusqu’à la Montagne de la Table. L’itinéraire se poursuit en traversant une ville balnéaire magnifique, avec de nombreuses occasions de se baigner dans la mer et de se promener sur la plage. Vous pouvez revenir en ville en passant par Chapmans Peak, une route côtière surélevée qui offre des vues épiques. Si vous n’avez pas satisfait vos envies de plage, les quatre plages de Clifton sont un choix populaire pour les routards et les locaux, grâce à leur sable blanc et à leurs criques rocheuses. La plage de Llandudno est un endroit idéal pour profiter des humbles couchers de soleil africains.

📷 @austindistel

Le Cap-Occidental est l’habitat naturel de la fascinante végétation de Fynbos. C’est un royaume floral petit mais diversifié, les deux tiers des espèces végétales n’existant que dans le Cap occidental et le Cap oriental. Les jardins botaniques de Kirstenbosch sont l’endroit idéal pour apprécier le fynbos (entrée : 75 rands/3,50 livres sterling). Promenez-vous dans les jardins de rocaille, admirez les cycades étrangement magnifiques et marchez sur la merveille architecturale qu’est le Tree Canopy Walkway. Le sentier Skeleton Gorge, qui mène à la montagne de la Table, commence dans le jardin et comprend une ascension technique mais faisable d’une gorge ombragée qui se termine par un lac minéral de couleur Coca-Cola, parfait pour une baignade par une chaude journée d’été. Si vous vous trouvez au Cap en été, les jardins de Kirstenbosch accueillent des concerts presque tous les week-ends. Vous pourrez y découvrir des artistes locaux avec la Montagne de la Table en toile de fond. Arrivez tôt et sachez que les couvertures de pique-nique et les bouteilles de vin sont encouragées !

  • Se rendre au Cap : Il est préférable de commencer ou de terminer votre voyage au Cap, car l’aéroport international offre certains des meilleurs tarifs et horaires pour les vols internationaux.
  • Meilleure période pour visiter : La fin du printemps et l’été (novembre-février) sont les meilleures périodes pour visiter le Cap, car les hivers sont humides et venteux. Le vent de l’Atlantique apporte une brise froide même en été et il n’est pas rare d’expérimenter quatre saisons en une journée, alors assurez-vous de faire vos valises pour tous les climats !
  • Le meilleur pour : L’ambiance cosmopolite de la ville et une introduction parfaite à l’Afrique du Sud !

Où loger :

Le Cap regorge d’auberges de jeunesse géniales, et rester dans le centre de la ville est la meilleure option. Vous pouvez vous promener en toute sécurité dans le centre pendant la journée et rejoindre de nombreux sites et quartiers en bus ou à pied.

ONCE au Cap

Cette auberge bénéficie d’un emplacement de rêve sur Kloof Street, dans le même bâtiment que Yours Truly – si vous avez été attentif, c’est un énorme avantage. Toutes les chambres, y compris les dortoirs, sont équipées d’une salle de bain, et l’auberge propose des espaces sociaux animés et des événements amusants. Vous pouvez facilement réserver un certain nombre d’excursions et d’activités touristiques auprès de la réception.

Never@Home Cape Town

Située à Green Point, cette auberge a l’avantage d’être proche du front de mer, des plages de Clifton et de Camps Bay, le centre-ville étant facilement accessible. Elle dispose d’une terrasse et d’une piscine, avec des offres spéciales pour les happy hours et du ping-pong à volonté.

Consultez toutes nos auberges au Cap

Jours 6-9 : Route des jardins

La Garden Route est un tronçon côtier de 200 km qui commence à Mossel Bay, à environ 4 heures du Cap. Paysage féerique de forêts et de nature sauvage, elle offre des paysages magiques et une beauté éthérée à ne pas manquer lors de votre itinéraire de deux semaines en Afrique du Sud. Ce n’est pas pour rien que les communautés hippies ont décidé de s’installer dans les bois il y a des années, et que de nombreuses personnes vivent encore aujourd’hui hors réseau dans cette région – la gratitude envers la nature y est très forte. Vous pouvez choisir de vous rendre à Port Elizabeth, en passant d’une “ville” enchanteresse à l’autre, ou de vous installer à Knysna et d’explorer à partir de là. Le Baz Bus est idéal pour se déplacer sur la Route des Jardins. Il s’arrête à toutes les destinations principales, passe par plus de 200 auberges et constitue le meilleur rapport qualité-prix si vous n’êtes pas intéressé par la location d’une voiture.

📷 @lienvandh

Mossel Bay abrite une toute nouvelle activité, palpitante et record : la plus longue tyrolienne au-dessus de l’océan au monde. Préparez-vous à un vol plané de 1100 m au-dessus de l’océan, à une vitesse pouvant atteindre 80 km/h, avec des vues sur des falaises spectaculaires, des vagues déferlantes et la vie marine. Si vous quittez le Cap assez tôt, Mossel Bay sera votre première étape sur la Route des jardins et il n’y a aucune raison de ne pas profiter de cette tyrolienne tout en continuant à se rendre à la ville suivante le même jour. Si vous prévoyez de rester, Mossel Bay est l’un des meilleurs spots de surf de la région, avec Plettenberg Bay et Jeffrey’s Bay – cette dernière étant réputée pour avoir certaines des meilleures vagues du monde.

Mossel Bay 📷 @zatourist

Le joyau de la Garden Route, ce qui n’est pas peu dire puisque toute la région brille de mille feux, est la forêt de Tsitsikamma que l’on trouve dans le parc national de Tsitsikamma, entre les montagnes et la mer. De profonds canyons sont gravés dans le flanc des montagnes et entourés d’une épaisse forêt indigène qui abrite un arbre géant de 800 ans, se dressant au-dessus de la canopée de la forêt. Aventurez-vous dans ces canyons en empruntant des ponts tournants, visitez des sanctuaires pour animaux, aventurez-vous dans la nature sur l’un des nombreux sentiers, explorez les broussailles denses à cheval ou voyagez au-dessus des arbres lors d’une excursion dans la canopée.

Montagnes Tsitsikamma 📷 @mateuamaia

Si la mer et le soleil se font trop sentir, que vos coups de soleil ont besoin d’une pause et que vos cheveux auraient bien besoin d’une brosse, dirigez-vous vers l’intérieur des terres, à Oudtshoorn, pour explorer les grottes de Cango. Minuscule “dorpie” au milieu de nulle part, Outsdhoorn est ce que les Sud-Africains appelleraient une “ville à un cheval, et le cheval est mort” Cependant, les grottes de Cango ont permis à ce coin de poussière de rester sur la carte. Vous pouvez opter pour une visite patrimoniale, informative et intéressante, ou pour une visite aventure qui vous fera descendre des échelles raides et des crevasses étroites plus profondément dans les grottes. La visite du patrimoine est recommandée si la claustrophobie vous empêche de ramper en commando dans des espaces étroits vers l’inconnu.

Si vous n’avez pas encore eu assez de sensations fortes, un saut à l’élastique depuis le pont le plus haut d’Afrique comblera vos désirs de casse-cou. Le Bloukrans Bungee Jump, situé entre Natures Valley et Storms River, est le plus haut pont commercial de saut à l’élastique et le troisième plus haut saut au monde D’autres aventures actives le long de la route comprennent le sandboarding et le surf dans la ville de Knysna, et le canoë, le parapente et la descente en rappel dans la ville balnéaire de Wilderness. Vous pouvez même nager avec des phoques à Plettenberg Bay – oui, ça existe ! Les otaries à fourrure du Cap sont les chiens de l’océan et leur nature sociale et curieuse en fait des compagnons de baignade épiques.

Pour les meilleures randonnées de la Garden Route, empruntez le Giant Kingfisher Trail à Wilderness, le Robberg Hiking Trail à Plettenberg Bay, les Goukamma Trails à Sedgefield, le Ruiterbos Forest Hiking Trail à Mossel Bay ou le Pass to Pass Trail à George. Beaucoup de ces randonnées nécessitent des permis, qui sont faciles à obtenir et permettent de s’assurer que les sentiers ne sont pas surchargés.

📷 @elundini_backpackers

  • Pour s’y rendre : Depuis Le Cap, vous avez le choix entre un trajet de quatre heures en voiture ou un trajet un peu plus long en bus. Ce sont les options les plus abordables, mais il est possible de prendre l’avion dans trois aéroports le long de la route : Plettenberg, Port Elizabeth et George.
  • Meilleure période pour visiter : La Route des Jardins fait partie de la province du Cap occidental et son climat est similaire à celui du Cap.
  • Le meilleur moment pour : Sortir des sentiers battus et explorer la nature !

Où séjourner :

Wild Spirit LodgePlettenberg Bay

À l’extrémité ouest de la forêt de Tsitsikamma se trouve ce lodge familial décontracté, au cœur de la Route des jardins. Respectueux de l’environnement et ouvert d’esprit, le lodge est un bon endroit pour se détendre ou explorer. Il propose une gamme d’hébergements allant des suites familiales au camping hors réseau.

Afrovibe Beach LodgeSedgefield

Situé dans la petite ville côtière de Sedgefield, entre Wilderness et Knysna, l’Afrovibe Beach Lodge offre une ambiance de plage incomparable. Situé sur la plage de Myoli, c’est un paradis brut avec toutes sortes d’activités à votre porte.

Jembjo’s Knysna Lodge and BackpackersKnysna

Knysna est une ville à visiter absolument et un bon point de départ pour explorer la Route des jardins si vous souhaitez trouver une base solide plutôt que de vous déplacer de ville en ville. Jembjo’s est une auberge située au centre, avec une cuisine commune et un petit déjeuner gratuit – ces deux mots bien-aimés qui font dresser les oreilles de tous les routards.

Jours 9-12 : Parc national Kruger

La véritable essence de l’Afrique du Sud réside dans son bushveld et ses animaux sauvages. Peu d’expériences peuvent être comparées à un lever de soleil dans le bush, en trempant des biscottes Ouma dans du thé rooibos, les teintes roses du lever de soleil touchant l’herbe pendant que vous cherchez des animaux sauvages. Vous pourrez ensuite siroter un sundowner alors que le ciel s’enflamme et que les éléphants, les girafes et d’autres animaux terminent votre journée. Il existe plusieurs parcs nationaux où vous pouvez vivre cette expérience en Afrique du Sud, mais le parc Kruger est le plus populaire et le plus diversifié. Plus de 90 pays dans le monde sont plus petits que le parc, de sorte qu’il n’est jamais surpeuplé et que les occasions d’apercevoir des créatures étranges et merveilleuses ne manquent pas. Pour les visiteurs disposant de peu de temps, il est préférable de s’en tenir au sud du parc afin de minimiser le temps de trajet et de maximiser le temps de safari. Il existe un certain nombre de camps clôturés où vous pourrez planter votre tente. Les campings recommandés sont Lower Sabie, Skukuza et Malelane.

📷 @mira.kaut

Pour les voyageurs disposant d’un budget limité, les safaris en voiture sont la meilleure option. Vous pouvez louer un véhicule dans les principales villes situées juste à l’extérieur du parc (Hoedspruit, Nelspruit et Phalaborwa) ou à l’aéroport. La conduite autonome vous permet de choisir vos propres itinéraires et horaires et d’aller à votre propre rythme. Les animaux sont plus actifs pendant les heures de lever et de coucher du soleil, alors essayez de quitter le camp lorsque les portes s’ouvrent (5h30 en été, 6h en hiver). Il fait tout simplement trop chaud vers midi, alors profitez-en pour rentrer à votre camp ou à votre hébergement et vous prélasser au bord de la piscine, déjeuner et repartir dans l’après-midi. Vous devez impérativement sortir du parc ou regagner votre campement avant l’heure de fermeture de la barrière (18h30 en été, 18h en hiver), sous peine de vous voir infliger une lourde amende et un sévère avertissement.

📷 @tobinrogers

Si vous conduisez vous-même, gardez vos distances avec les éléphants – ils peuvent être de mauvaise humeur s’ils ont l’impression d’être encerclés par les voitures. Les battements d’oreilles ne sont pas un bon signe. Conduisez lentement, car il est facile de rater des choses et même de heurter des animaux qui traversent la route. Regardez dans les arbres pour repérer les oiseaux et au sol pour repérer les serpents et les petits animaux. Les jumelles sont indispensables et n’hésitez pas à faire signe aux autres voitures pour leur demander ce qu’elles ont repéré ! Téléchargez l’application du parc Kruger et consultez régulièrement leur page Twitter pour connaître les dernières observations. Mais surtout, soyez patient.

Pour les voyageurs en solo ou les novices en matière de safari, les safaris en voiture et les promenades dans la brousse sont un moyen fantastique d’être emmené en safari avec un guide qui peut partager ses connaissances d’expert et vous faire découvrir les merveilles de la brousse africaine.

📷 @redcharlie

Les locaux sont très fiers de leurs parcs nationaux et c’est le simple respect de la nature qui régit le parc. Aucune police ne surveille votre comportement et il peut souvent sembler judicieux de contourner les règles. Ne jetez pas de détritus dans le parc, ne sortez pas de votre voiture, sauf dans les zones désignées et les abris pour oiseaux, ne vous suspendez pas aux fenêtres ou aux toits ouvrants, ne criez pas sur les animaux pour essayer d’attirer leur attention (cela ne marche pas de toute façon) et, surtout, n’essayez pas de nourrir les animaux – surtout les singes effrontés !

En plus des frais d’hébergement ou de camping, les visiteurs doivent s’acquitter d’une taxe de conservation pour chaque jour passé dans le parc. Pour les visiteurs internationaux, cette taxe s’élève à 400 rands (20 livres sterling). Vous pouvez payer ces frais lors de la réservation de votre hébergement, ou chaque matin.

  • Se rendre au parc national Kruger : Le moyen le plus simple (mais pas le moins cher) est de prendre un vol vers l’un des quelques aéroports environnants à partir de votre destination finale sur la Garden Route. Il s’agit de l’aéroport KMI de Nelspruit, de l’aéroport de Hoedspruit ou de l’aéroport Hendrick Van Eck de Phalaborwa. De là, vous pouvez louer une voiture ou organiser une navette. Pour une option plus économique, prenez un vol vers les aéroports de Johannesburg Lanseria ou OR Thambo et prenez une navette jusqu’au parc. Louer une voiture à l’un des aéroports est l’option la plus efficace, le trajet jusqu’au parc étant d’environ 4,5 heures. Baz Bus propose également des forfaits pour le parc Kruger au départ d’un certain nombre de destinations.
  • Meilleure période pour visiter : Les mois d’été dans le parc Kruger peuvent atteindre des températures de 40 degrés, ce qui peut être insupportable, surtout si l’on campe. L’hiver est la meilleure période pour observer les animaux et profiter de températures plus agréables. Le printemps et l’automne ont des températures plus douces et s’intègrent parfaitement au reste de votre itinéraire sud-africain.
  • Lemeilleur pour: Repérer des animaux sauvages inoubliables !

Où loger :

Outre les nombreux camps que l’on trouve dans le parc, il est également possible de rester à l’extérieur et de faire des excursions d’une journée dans le parc. Les auberges de jeunesse sont nombreuses et il est recommandé de réserver à l’avance, car c’est une destination extrêmement populaire auprès des voyageurs nationaux et étrangers.

Kruger Inn BackpackersMarloth Park

Une navette quotidienne part de l’aéroport OR Thambo vers cette auberge pour routards. Les antilopes et autres animaux de pâturage se promènent librement dans la région, de sorte que le safari est à portée de main. Attendez-vous à entendre des lions dans la nuit et à guetter les gnous lorsque vous vous rendrez dans les magasins. La ville est située juste à l’extérieur du parc, ce qui en fait un lieu idéal pour les excursions d’une journée.

Check out of our hostels in Kruger Park

Jours 12 – 14 : Johannesburg

La Cité de l’or et capitale financière de l’Afrique du Sud est souvent considérée comme une simple étape sur le chemin du safari, mais Johannesburg mérite au moins une place de deux jours sur votre itinéraire de voyage en Afrique du Sud. Alors que Le Cap est le cœur de l’Afrique du Sud, “Joburg” est l’épicentre de l’histoire brute et récente de l’apartheid. Pour vraiment comprendre les complexités de la société sud-africaine, les rouages des différentes cultures et les relations raciales propres à ce pays, il faut se renseigner sur l’apartheid, et Johannesburg est le meilleur endroit pour le faire.

📷 @picsbylikesoda

Il n’y a pas que l’histoire macabre et le tourisme sombre, Joburg possède une culture artistique dynamique, une scène foodie africaine en plein essor et des quartiers hipster avec des bars et des scènes musicales sympas. Bien sûr, le berceau de l’humanité se trouve juste au bout de la route, si vous avez envie de remonter le temps et de visiter les fossiles des premiers hommes.

Le moyen le plus simple de visiter les sites importants de cette ville gigantesque est d’emprunter le service de bus hop-on-hop-off, qui propose différentes options de billets, notamment deux jours consécutifs et un combo Soweto. Les transports publics de la ville sont franchement nuls, et Uber peut s’avérer coûteux lorsque vous parcourez de longues distances. Montez dans le bus au centre de Rosebank et admirez la Cité de l’or. Descendez à Constitution Hill, un ancien complexe pénitentiaire qui témoigne du passé tumultueux du pays et de son cheminement vers la démocratie. Abritant aujourd’hui la Cour constitutionnelle, c’est un musée vivant qui a emprisonné certains des dirigeants les plus importants de l’histoire sud-africaine, à savoir Nelson Mandela, Albertina Sisulu et le Mahatma Gandhi. Le bus s’arrête au musée de l’apartheid et vous devez prévoir au moins deux heures pour cette expérience informative et immersive. Terminez la journée en beauté à la brasserie SAB avec une visite guidée et une boisson fraîche.

📷 @gregfullard

Pour la meilleure cuisine panafricaine de la ville, rendez-vous au Yeoville Dinner Club dans le CBD, une délicieuse ode aux cuisines de tout le continent africain. Le Living Room, dans le quartier groovy de Maboneng, est un café et un bar sur le toit qui accueille des DJ locaux le dimanche après-midi. C’est le secret le mieux gardé de la région pour la musique house africaine.

Si vous vous trouvez à Joburg le week-end, le quartier revitalisé de Braamfontein est l’endroit idéal pour faire le plein de culture. Galeries d’art insolites, théâtres éphémères, marché Neighbourgoods et discothèques ne sont que quelques-uns des joyaux que vous découvrirez à Braam C’est ici que vous serez témoin de la culture éclectique des Mods africains.

📷 @nerd_kool

  • S’y rendre : Joburg a quelque chose de vraiment génial – un diamant brut en matière d’infrastructure – le Gautrain. Ce système ferroviaire moderne permet de se rendre facilement de l’aéroport international OR Thambo à différents centres de la ville. Par conséquent, prendre l’avion à Johannesburg ou au départ de Johannesburg est une excellente option. En revanche, pour venir du parc Kruger, il faut prendre une navette ou une voiture (ou un vol coûteux). Commencer votre itinéraire en Afrique du Sud à Johannesburg et le faire à l’envers est une option si les vols sont moins chers.
  • Meilleure période pour visiter : Le printemps et l’automne (mars-mai et septembre-novembre) sont des périodes idéales pour visiter Johannesburg, car le temps est agréable et la ville n’est pas aussi animée.
  • Le meilleur pour : Plonger tête la première dans l’histoire de l’Afrique du Sud.

Où loger :

CURIOCITY Backpackers

Cette auberge a une ambiance sociale et un emplacement idéal dans le quartier branché de Maboneng. Le personnel propose des visites à pied des parties de Joburg que la plupart des routards n’ont pas l’occasion de visiter, et il y a un bar et une terrasse sur le toit, pour que vous puissiez savourer une bière avec vue sur les rues colorées en contrebas.

Lakeside Backpackers

Braais traditionnels autour de la piscine turquoise = pur bonheur décontracté. L’auberge donne sur le lac Blaaupan et une réserve ornithologique, ce qui donne l’impression de s’évader dans la nature alors qu’elle n’est qu’à quelques kilomètres du centre-ville.

title

Itinéraire en Afrique du Sud – 3 semaines

Voici quelques idées de choses supplémentaires que vous pourriez faire avec un peu plus de temps dans votre itinéraire :

  • Pour les amoureux du raisin, prolongez votre séjour au Cap-Occidental de quelques jours en passant une nuit ou deux à explorer les vignobles du Cap, qui comprennent Stellenbosch, Franschoek et Paarl.
  • Depuis la Garden Route ou Johannesburg, vous pouvez vous rendre au Kwa Zulu Natal en voiture, en avion ou en bus. La côte est de l’Afrique du Sud est luxuriante, tropicale et humide. La chaleur de l’océan Indien est propice à la baignade et au surf tout au long de l’année. Durban et Ballito sont populaires auprès des routards à la recherche de l’ambiance “beach bum”. N’oubliez pas d’explorer la culture culinaire indienne unique de Durban et de déguster un bunny chow épicé (avis de non-responsabilité, aucun lapin n’a été blessé ou tué lors de la préparation de ce plat).
  • Explorez le Drakensberg, la pointe orientale de la chaîne de montagnes du Grand Escarpement qui forme la frontière entre le Lesotho et l’Afrique du Sud.
  • Avant ou après le parc national Kruger, explorez le Blyde River Canyon, le plus grand canyon vert du monde.
  • Prenez le train du Cap à Johannesburg ou vice versa. C’est un long voyage qui dure environ 26 heures, mais c’est un voyage en soi. Vous pouvez opter pour le luxueux Blue Train, au prix exorbitant de 15 000 R (720 £), ou pour le Shozoloza, plus convivial pour les routards, à environ 4 000 R (190 £).

Durban 📷 @kaan2008

Itinéraire en Afrique du Sud – 1 semaine

  • Passez quelques jours au Cap et visitez une réserve animalière à proximité pour faire un safari. Découvrez la réserve de Buffelsfontein ou la réserve privée d’Aquila.
  • Peut-être êtes-vous plutôt citadin, et l’idée de safaris poussiéreux et d’insectes étrangers n’est pas votre truc ? Visitez les centres de l’Afrique du Sud : Le Cap et Johannesburg. Tracez votre chemin à travers ces grandes villes dans le cadre d’un voyage culturel.

Où commencer un itinéraire de deux semaines en Afrique du Sud ?

Le meilleur moyen d’économiser de l’argent, de gagner du temps et d’intégrer un maximum de choses dans votre itinéraire en Afrique du Sud est de prendre un vol pour Le Cap ou pour Johannesburg et de prendre un vol pour l’autre ville.

De combien d’argent avez-vous besoin pour deux semaines en Afrique du Sud ?

Heureusement pour les voyageurs (mais pas pour les Sud-Africains), le rand est faible par rapport aux devises étrangères, de sorte que votre argent va loin. Pour le routard qui loue une voiture, prend un ou deux vols intérieurs, se gâte avec un bon repas mais est heureux de faire ses propres sandwichs, veut participer à des activités et apprécie une bière à la fin de la journée, £1200 minimum est une valeur sûre.

Que faut-il emporter pour deux semaines en Afrique du Sud ?

  • Des pantalons et des chemises en coton ou en tissu léger pour vous protéger des moustiques sans provoquer de coup de chaleur
  • Spray anti-moustiques avec un taux élevé de DEET
  • Crème solaire. Le soleil africain est grand et puissant et beaucoup de gens le découvrent à leurs dépens – ne soyez pas l’un d’entre eux
  • De bonnes chaussures de marche si vous comptez faire l’une des nombreuses randonnées
  • Une GoPro ou un appareil photo digne de ce nom pour prendre des photos de la faune et de la flore

Quelle est la meilleure façon de voyager en Afrique du Sud ?

Le meilleur moyen de voyager est sans aucun doute la voiture. De nombreuses perles secrètes, et moins secrètes, ne sont rien de moins qu’une mission à accomplir sans votre propre voiture. Cela dit, il n’est pas impossible de se rendre aux principales destinations et lieux sans voiture. Uber est présent dans la plupart des grandes villes et des bus sont disponibles pour les longs trajets, mais ils font perdre un temps précieux. Le Baz Bus est devenu un choix populaire pour les routards, car il propose des itinéraires allant de Johannesburg au Cap et fonctionne selon le principe “hop-on-hop-off”. Il prend en charge plus de 200 auberges de jeunesse, ce qui évite les tracas liés aux gares routières.

📷 @linaloos

Notre itinéraire en Afrique du Sud vous a-t-il permis de vous préparer à l’aventure ? S’il y a autre chose que vous voulez savoir, faites-le nous savoir dans les commentaires. Nous vous souhaitons un voyage épique !

Pour trouver les meilleures auberges en Afrique du Sud, téléchargez l’application Hostelworld !

À propos de l’auteur :

Je suis Leah Alves, une nomade sud-africaine avec un cœur de vagabond et, malheureusement, un compte en banque qui n’est jamais assez rempli pour l’être. Je trouve le bonheur dans la nature. Mes pieds sont toujours poussiéreux, ma façon préférée de planer est de gravir des montagnes et mon meilleur remède contre la gueule de bois est de plonger dans des rivières glacées. Je parle beaucoup trop, mais lorsque je me calme un instant, je m’assure de recueillir les histoires de toutes les personnes que je rencontre et de tous les endroits où je vais. Suivez-moi sur mon Instagram, parfois occupé mais surtout tranquille : @_leah_savannah.

Continuez à lire : ⬇️

🌟 Les 15 meilleures auberges de jeunesse du Cap

🌟 Le guide ultime du sac à dos au Maroc

🌟 Guide du routard en Afrique du Sud

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut