Comment faire face à la fatigue du voyage

Et voilà, c’est le grand voyage. Ce pour quoi vous avez économisé pendant des mois, voire des années. Les premiers mois de votre voyage s’écoulent dans un tourbillon d’excitation et chaque jour est une joie. Vous vous êtes fait des tas de nouveaux amis et avez vu des endroits magnifiques ; le voyage en sac à dos est tout ce que vous aviez imaginé. Mais un jour, vous vous réveillez épuisé. Les couleurs perdent de leur éclat et la nourriture n’est plus attrayante. Vous essayez de vous lever et de profiter au maximum de la journée, mais tout ce qui vous vient à l’esprit, c’est “non, s’il vous plaît, plus de voyage”

Cela vous semble familier ? Vous ressentez probablement une certaine lassitude à l’égard des voyages. Cela peut être très frustrant, et lorsque tout le monde ne vous a parlé que des bons côtés de la vie de voyageur, cela peut être un choc. Lorsque j’ai été frappée d’épuisement sur la route, j’ai parcouru l’internet pour essayer de comprendre ce qui n’allait pas. Étais-je en train de perdre mes illusions ? Est-ce que je ne prenais plus de plaisir ? Étais-je atteint d’une affreuse maladie tropicale contre laquelle même les vaccins les plus puissants ne pouvaient pas me protéger ? Non, j’étais juste un peu fatigué. Si vous êtes sur la route et que vous avez besoin d’un petit coup de pouce, voici cinq étapes faciles pour vous remettre de la fatigue du voyage.

travel fatigue - map reading

📷 Fancycrave

1. Appelez votre meilleur ami (ou votre mère, ou votre frère, ou votre partenaire, ou votre chien…)

Voyager peut être un tourbillon de nouveaux visages et de socialisation constante. Cela vous permettra de rencontrer certaines des meilleures personnes de votre vie, mais parfois vous n’avez pas envie d’être au top de votre forme sociale. Organisez une réunion de famille et discutez avec vos proches. Regarder votre père préparer le dîner sur Skype ou écouter votre meilleure amie parler de son petit ami peut être très apaisant. Les choses à la maison ont tendance à être constantes et immuables, alors la familiarité des visages et des voix vous ramènera à la terre. Les nouvelles amitiés sont incroyables, mais un léger rappel de la permanence de la vie à la maison pourrait être tout ce dont vous avez besoin pour retrouver votre joie de vivre.

travel fatigue -call home

📷 Artem Bali

2. Investissez dans un peu d’intimité

La vie en résidence universitaire, c’est génial. Se déplacer d’un endroit à l’autre avec des copains potentiels à chaque coin de rue est l’une des grandes joies du voyage, mais il est important de ne pas perdre votre connexion avec le numéro un. Parfois, tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un peu d’espace et d’une douche chaude, et la beauté de l’hébergement est qu’il n’est pas coûteux de se faire plaisir de temps en temps. Offrez-vous une chambre privée pour une nuit ou trois. Vous pourrez dormir 8 à 10 heures sans être dérangé et regarder Netflix sans écouteurs – imaginez un peu ! Une fois que vous aurez lavé tous vos péchés dans une douche électrique et rattrapé vos zzz, vous aurez toute l’énergie nécessaire pour grimper à nouveau sur la couchette du haut.

travel fatigue - private room

📷 Puri Garden Hostel – Ubud, Bali

3. Journée couette

Si vous êtes un peu comme moi, votre voyage consistera à entasser autant de choses que possible dans chaque journée. Vous vous levez à l’aube et, à l’heure du déjeuner, vous avez déjà escaladé une montagne, vu cinq temples et participé à une retraite de méditation avec des moines bouddhistes. D’accord, il ne s’agit peut-être pas d’une montagne entière, mais le fait d’en faire autant chaque jour pèse sur votre énergie. Courir à vide est une chose bien réelle et lorsque vous brûlez la chandelle par les deux bouts, vous risquez de perdre tout enthousiasme pour votre voyage. La fatigue du voyage fait disparaître la magie de l’expérience, et la dernière chose que l’on souhaite, c’est d’être assis devant une vue incroyable et de se dire “pourquoi suis-je ici et pas au lit ? Pour retrouver la magie, une formule simple de sieste, de marathons cinématographiques, de Pringles à volonté et de zéro culpabilité fonctionne à merveille. Il est vraiment difficile de ne pas se sentir coupable de passer une journée à l’intérieur, mais votre corps vous remerciera ! Prenez un peu de recul et répondez à l’appel de votre lit.

4. 50 nuances de beige

Le plaisir de voyager réside en partie dans la dégustation de tous les mets délicieux. Si vous m’aviez dit avant de partir que je mangerais des glucides au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner pendant trois mois d’affilée, j’aurais embrassé le sol sur lequel vous marchez et je me serais demandé ce que j’ai fait pour mériter une vie aussi bénie. En réalité, le fait d’être sur la route signifie souvent qu’il faut prendre la chose la plus pratique que l’on puisse trouver. où sont tous les légumes ? s’écrie-t-on en regardant son 234568e bol de riz frit, accompagné de nouilles et de pain. Ne craignez rien. Allez sur Google et trouvez des plats qui vous sont familiers. Un ventre heureux est bon pour l’âme et un repas équilibré pourrait être tout ce dont vous avez besoin pour vous remettre d’aplomb. Ou un gros hamburger… il y a de la laitue dedans, non ?

travel fatigue - porridge with banana and fruit

📷 Alexandra Andersson

5. Faites-vous plaisir

C’est peut-être parce que je n’ai aucun contrôle sur moi-même lorsque je suis confrontée à un centre commercial rempli de magasins, ou parce que mon état d’ébriété par défaut est de faire frénétiquement des achats en ligne, mais je pense qu’il n’y a absolument aucune honte à s’offrir un peu de thérapie par la dépense. Je sais que l’argent est rare sur la route, mais dans de nombreux marchés du monde, vous pouvez faire du shopping à volonté et ne dépenser qu’environ cinq euros. Je ne dis pas que prendre l’habitude de faire du shopping guérira votre fatigue, mais une nouvelle paire de fausses baskets Fila pourrait… aider… un peu ? Je suis consciente, bien sûr, que dépenser des centimes durement gagnés pour de nouveaux vêtements n’est pas ce que tout le monde considère comme un “soin de soi”, alors si le shopping n’est pas votre truc, pourquoi ne pas vous faire faire une nouvelle coupe ? Si le shopping n’est pas votre truc, pourquoi ne pas vous faire faire une nouvelle coupe ? Ou faire disparaître les nœuds dans vos épaules fatiguées par le port du sac à dos grâce à un massage bon marché ?

travel fatigue - christmas tree

📷 Heidi Sandstrom

Voilà, c’est fait. Je parie que cette liste suffit à vous donner un nouveau souffle. Si c’est le cas, lâchez votre téléphone et allez faire une sieste, puis regardez Netflix en vous emmaillotant dans une couette après une douche de 45 minutes. Puis mangez une salade dans vos nouvelles baskets tout en téléphonant à votre mère. Je plaisante. Mais essayez quelques-uns de ces conseils pratiques et dites adieu à la fatigue du voyage. Nous vous souhaitons de vous sentir revigoré et de reprendre la route !

Continuez à lire 👇🏼

⭐️ Guide de la cuisine de rue

⭐️ Les bienfaits des voyages sur la santé mentale

⭐️ Les meilleures destinations pour l’aventure

À propos de l’auteur

Abbi est rédactrice indépendante, passionnée de beurre de cacahuètes et amoureuse des voyages. En ce moment, elle découvre au hasard son chemin dans l’hémisphère sud avec un tuba intégral et quatre paires de chaussures inutiles. Elle est l’auteure de The Ten Pound Traveller, un blog de voyage à petit budget sur ce que l’on peut trouver autour du globe pour dix sous. Vous pouvez la retrouver sur Instagram @abbiconnor.

Get the App. QRGet the App.
Get the App. QR  Get the App.
Défilement vers le haut